Une interview étoffée du fondateur de Kaspersky Lab n'était malheureusement pas possible, mais le directeur toujours aussi enjoué a tout de même accepté dans les couloirs de nous préciser quel appareil il possédait: "Quel smartphone? J'ai un Sony, mais ce n'est pas du tout un smartphone."

Ce n'est pas là un choix illogique car en tant que directeur d'une entreprise de sécurité russe active dans le monde entier, il représente aussi sans aucun doute une cible pour les cybercriminels, à des fins d'espionnage notamment. La vie numérique de quelqu'un - de ses comptes Twitter et Facebook, en passant par ses courriels, jusqu'aux données sensibles de son entreprise -, voilà en général ce qu'on peut retrouver sur un smartphone. Mais avec ce qu'on appelle un 'dump phone', un GSM classique quoi, tel n'est pas le cas.

Dans le prochain numéro imprimé de Data News (qui sortira le 18 mars), vous en saurez plus sur le Security Analyst Summit avec, notamment, des conseils à propos de la protection de l'équipement industriel et comment des espions ciblent les chercheurs dans le domaine de la sécurité.

Une interview étoffée du fondateur de Kaspersky Lab n'était malheureusement pas possible, mais le directeur toujours aussi enjoué a tout de même accepté dans les couloirs de nous préciser quel appareil il possédait: "Quel smartphone? J'ai un Sony, mais ce n'est pas du tout un smartphone."Ce n'est pas là un choix illogique car en tant que directeur d'une entreprise de sécurité russe active dans le monde entier, il représente aussi sans aucun doute une cible pour les cybercriminels, à des fins d'espionnage notamment. La vie numérique de quelqu'un - de ses comptes Twitter et Facebook, en passant par ses courriels, jusqu'aux données sensibles de son entreprise -, voilà en général ce qu'on peut retrouver sur un smartphone. Mais avec ce qu'on appelle un 'dump phone', un GSM classique quoi, tel n'est pas le cas.Dans le prochain numéro imprimé de Data News (qui sortira le 18 mars), vous en saurez plus sur le Security Analyst Summit avec, notamment, des conseils à propos de la protection de l'équipement industriel et comment des espions ciblent les chercheurs dans le domaine de la sécurité.