Datalogix est utilisé par les grands annonceurs, dont 82 entreprises faisant partie du top 100 américain. Grâce à Datalogix, les annonceurs visualisent rapidement les réactions des clients, lorsqu'ils sont confrontés à des slogans publicitaires. Par exemple via les médias sociaux tels Facebook et Twitter.

Cloud

Datalogix fonctionne par le truchement du nuage et c'est précisément ce qui intéresse Oracle qui veut proposer une offre plus étendue, surtout à l'attention des spécialistes du marketing. Les éditeurs de périodiques font aussi partie du groupe-cible de cette combinaison. Grâce à une offre commune et à la combinaison de fichiers, il devrait être possible d'identifier les clients individuels et de leur proposer par conséquent des publicités répondant à leurs attentes.

Ce n'est pas la première fois qu'Oracle s'intéresse au marketing. Fin décembre 2013 encore, elle a ainsi versé un milliard et demi de dollars pour racheter Responsys, permettant notamment d'élaborer et de suivre des campagnes e-mail sur mesure. Et l'été dernier, Oracle avait repris Micros Systems pour 5,3 milliards de dollars, ce qui constituait son plus grand rachat depuis Sun Microsystems.

Source: Automatiseringsgids