Cette grève coïncide avec ce qu'on appelle le 'Prime day', une période de 48 heures durant laquelle Amazon attribue des ristournes à ses abonnés Prime. Selon les syndicats, pas moins de 2.000 travailleurs seront en grève en Allemagne, alors qu'aux Etats-Unis les employés d'un centre de distribution au Minnesota se croiseront les bras 6 heures durant et qu'en Grande-Bretagne, des actions sont prévues pendant toute la semaine.

Les conditions de travail dans les centres de distribution d'Amazon sont pointées du doigt depuis un certain temps déjà. Les préparateurs de commandes ('pickers') qui rassemblent les produits achetés en ligne et les emballent, disposeraient de huit secondes pour prélever un article jusqu'à atteindre un total de 332 par heure et ce, dix heures par jour. Le personnel en grève réclame un meilleur salaire et de meilleures conditions de travail.

Amazon même déclare offrir des super-opportunités d'emploi et proposer de confortables salaires à ses magasiniers et préparateurs de commandes dans les zones où sont situés ses centres de distribution. Amazon est l'une des entreprises les plus opulentes, et Jeff Bezos, son fondateur et CEO, est l'homme le plus riche du monde. L'entreprise occupe en tout quelque 630.000 personnes, dont 300.000 aux Etats-Unis.