Cet investissement doit faire en sorte que les Etats-Unis restent compétitifs au niveau mondial dans les domaines de l'AI en de la technologie quantique. Cette dernière, basée sur la mécanique quantique, regroupe des ordinateurs capables d'effectuer, au départ de très volumineux ensembles de données, des calculs qu'un ordinateur classique ne peut réaliser.

La National Science Foundation et d'autres organisations fédérales, dont le ministère de l'agriculture, investiront 140 millions de dollars dans sept instituts spécialisés dans l'intelligence artificielle, alors que le ministère de l'énergie injectera pour sa part 625 millions de dollars dans cinq instituts se focalisant sur l'informatique quantique, dont la technologie quantique. Plusieurs autres entreprises et organisations privées se joindront par ailleurs à cet investissement, dont Microsoft.

En retard sur la Chine

La Chine prend de l'avance sur les Etats-Unis et sur l'Europe en matière de développement et d'implémentation de l'intelligence artificielle. Voilà ce qui ressortait d'un rapport datant de 2019 rédigé par l'institut de recherche Center for Data Innovation. Michael Kratsios, CTO des pouvoirs publics américains, déclare à ce propos: 'Il est absolument nécessaire que les Etats-Unis restent les leaders en matière d'AI et d'informatique quantique. L'avenir de l'économie américaine et de notre sécurité nationale sera déterminé par nos investissements dans la nouvelle technologie, dans la recherche et dans de nouveaux modes de développement et d'implémentation.'

Cet investissement doit faire en sorte que les Etats-Unis restent compétitifs au niveau mondial dans les domaines de l'AI en de la technologie quantique. Cette dernière, basée sur la mécanique quantique, regroupe des ordinateurs capables d'effectuer, au départ de très volumineux ensembles de données, des calculs qu'un ordinateur classique ne peut réaliser.La National Science Foundation et d'autres organisations fédérales, dont le ministère de l'agriculture, investiront 140 millions de dollars dans sept instituts spécialisés dans l'intelligence artificielle, alors que le ministère de l'énergie injectera pour sa part 625 millions de dollars dans cinq instituts se focalisant sur l'informatique quantique, dont la technologie quantique. Plusieurs autres entreprises et organisations privées se joindront par ailleurs à cet investissement, dont Microsoft.La Chine prend de l'avance sur les Etats-Unis et sur l'Europe en matière de développement et d'implémentation de l'intelligence artificielle. Voilà ce qui ressortait d'un rapport datant de 2019 rédigé par l'institut de recherche Center for Data Innovation. Michael Kratsios, CTO des pouvoirs publics américains, déclare à ce propos: 'Il est absolument nécessaire que les Etats-Unis restent les leaders en matière d'AI et d'informatique quantique. L'avenir de l'économie américaine et de notre sécurité nationale sera déterminé par nos investissements dans la nouvelle technologie, dans la recherche et dans de nouveaux modes de développement et d'implémentation.'