La section s'appelle Tributes. Les personnes qui le désirent, peuvent y poster des souvenirs et fêter des anniversaires. Ces messages n'apparaissent donc plus sur la ligne du temps, selon TechCrunch. Sur cette ligne du temps, on retrouve cependant encore les derniers messages postés par l'utilisateur décédé.

Certains utilisateurs de Facebook ont prévu ce qu'on appelle un 'legacy contact'. Il s'agit là d'une personne, par exemple le/la conjoint(e), qui peut tenir à jour le compte après le décès. Facebook a informé les 'legacy contacts' de l'existence de la nouvelle section Tributes.

Le 'legacy contact' peut prévoir qui est autorisé à visionner les hommages rendus à la personne décédée, et peut aussi supprimer certains messages. Il ne reçoit cependant pas d'accès au compte en question. Il ne peut pas non plus ni lire les messages privés de la personne décédée, ni ajouter ou supprimer des amis de celle-ci.