Au cours du trimestre écoulé, son chiffre d'affaires a en effet augmenté de 43 pour cent en comparaison avec la même période de l'année précédente pour s'inscrire à 2,6 milliards de dollars. Il en est résulté un bénéfice net de 406 millions de dollars, contre 209 millions de dollars de perte il y a un an. A l'époque, NXP était fortement aux prises avec un malaise touchant le secteur automobile, d'où l'entreprise tire une grande partie de ses rentrées avec ses puces. En raison de la crise du corona, la vente de voitures neuves avait en effet régressé.

Télétravail et loisirs

Aujourd'hui, la situation a complètement changé. Des problèmes de livraison de puces sont à présent le principal obstacle auquel sont confrontés les constructeurs dans leur sortie de crise. Cette carence est due au fait que durant la pandémie, on enregistra une demande nettement supérieure d'ordinateurs et de téléphones mobiles de la part des personnes en télétravail. Il y eut aussi le fait que les gens recherchaient des solutions de loisirs, tout spécialement des consoles de jeu.

Des experts prévoient que la pénurie de puces puisse persister une bonne partie de l'année 2022, malgré le fait que les constructeurs font tout pour augmenter leur production.

Pour son trimestre en cours, NXP table à présent sur un chiffre d'affaires compris entre 2,8 et 2,9 milliards de dollars, ce qui est plus que ce que les analystes attendaient en moyenne. Le directeur de la firme, Kurt Sievers, déclare pour sa part être confiant dans une 'très solide' croissance durant le reste de cette année et toute l'année prochaine.

Au cours du trimestre écoulé, son chiffre d'affaires a en effet augmenté de 43 pour cent en comparaison avec la même période de l'année précédente pour s'inscrire à 2,6 milliards de dollars. Il en est résulté un bénéfice net de 406 millions de dollars, contre 209 millions de dollars de perte il y a un an. A l'époque, NXP était fortement aux prises avec un malaise touchant le secteur automobile, d'où l'entreprise tire une grande partie de ses rentrées avec ses puces. En raison de la crise du corona, la vente de voitures neuves avait en effet régressé.Aujourd'hui, la situation a complètement changé. Des problèmes de livraison de puces sont à présent le principal obstacle auquel sont confrontés les constructeurs dans leur sortie de crise. Cette carence est due au fait que durant la pandémie, on enregistra une demande nettement supérieure d'ordinateurs et de téléphones mobiles de la part des personnes en télétravail. Il y eut aussi le fait que les gens recherchaient des solutions de loisirs, tout spécialement des consoles de jeu.Des experts prévoient que la pénurie de puces puisse persister une bonne partie de l'année 2022, malgré le fait que les constructeurs font tout pour augmenter leur production.Pour son trimestre en cours, NXP table à présent sur un chiffre d'affaires compris entre 2,8 et 2,9 milliards de dollars, ce qui est plus que ce que les analystes attendaient en moyenne. Le directeur de la firme, Kurt Sievers, déclare pour sa part être confiant dans une 'très solide' croissance durant le reste de cette année et toute l'année prochaine.