La firme aéronautique de Bezos, Blue Origin, a construit une fusé, la New Shepard, qui, après son lancement au Texas, devrait atteindre une altitude supérieure à cent kilomètres. Les voyageurs se retrouveront ainsi en apesanteur durant quelques minutes et découvriront la courbure de la Terre. Ensuite, la fusée regagnera l'atmosphère terrestre pour atterrir. La New Shephard n'atteindra pas une altitude suffisante et ne sera pas assez rapide que pour tourner réellement en orbite autour de la Terre.

Blue Origin avait annoncé son projet d'un premier vol en mai dernier. L'une des places à bord de la fusée est mise aux enchères. Jusqu'à présent, quasiment six mille personnes de 143 pays ont émis une offre. Selon Blue Origin, l'offre la plus élevée est de quelque 2,8 millions de dollars, soit 2,3 millions d'euros après conversion.

La concurrente de Blue Origin, SpaceX de l'homme d'affaires Elon Musk (également directeur de Tesla) emmène déjà des astronautes professionnels vers la station spatiale internationale ISS. Plus tard cette année, elle entend permettre à quelques citoyens de voyager aussi dans l'espace. Musk souhaite d'ici quelques années faire voler un homme d'affaires japonais autour de la lune. En outre, SpaceX veut envoyer des astronautes sur la lune et les ramener en toute sécurité sur la Terre. Musk a décroché cette mission se chiffrant en milliards de l'organisation aéronautique NASA. Blue Origin, qui a manqué cette commande, conteste la décision.

La firme aéronautique de Bezos, Blue Origin, a construit une fusé, la New Shepard, qui, après son lancement au Texas, devrait atteindre une altitude supérieure à cent kilomètres. Les voyageurs se retrouveront ainsi en apesanteur durant quelques minutes et découvriront la courbure de la Terre. Ensuite, la fusée regagnera l'atmosphère terrestre pour atterrir. La New Shephard n'atteindra pas une altitude suffisante et ne sera pas assez rapide que pour tourner réellement en orbite autour de la Terre.Blue Origin avait annoncé son projet d'un premier vol en mai dernier. L'une des places à bord de la fusée est mise aux enchères. Jusqu'à présent, quasiment six mille personnes de 143 pays ont émis une offre. Selon Blue Origin, l'offre la plus élevée est de quelque 2,8 millions de dollars, soit 2,3 millions d'euros après conversion.La concurrente de Blue Origin, SpaceX de l'homme d'affaires Elon Musk (également directeur de Tesla) emmène déjà des astronautes professionnels vers la station spatiale internationale ISS. Plus tard cette année, elle entend permettre à quelques citoyens de voyager aussi dans l'espace. Musk souhaite d'ici quelques années faire voler un homme d'affaires japonais autour de la lune. En outre, SpaceX veut envoyer des astronautes sur la lune et les ramener en toute sécurité sur la Terre. Musk a décroché cette mission se chiffrant en milliards de l'organisation aéronautique NASA. Blue Origin, qui a manqué cette commande, conteste la décision.