La plate-forme a été développée par une équipe de chercheurs sous la direction du prof. Wim Vranken. Dans la phase initiale, le focus sera mis sur l'amélioration du diagnostic et du traitement des tumeurs présentes dans la poitrine, le cerveau, les os et les tissus tendres.

De nouveaux ordinateurs dans les hôpitaux stockeront de grandes quantités d'informations sur les patients, comme le traitement dont ils font l'objet ou les scans qui ont été effectués sur eux. Une collecte de renseignements moléculaires de patients individuels est aussi possible, comme leurs données génétiques. Ces renseignements sont d'ordre strictement privé et ne peuvent donc pas être utilisés à des fins de recherche.

'Si on peut rendre anonymes ces informations sensibles, tout en sécurisant le respect de la vie privée du patient, on pourra y appliquer l'intelligence artificielle', explique le prof. Vranken. 'Des études ont déjà démontré que cela pourra aider les médecins à mieux comprendre des maladies, de sorte qu'ils disposent à l'avance de toutes les informations pour pouvoir choisir le meilleur traitement.'

La plate-forme a été développée par une équipe de chercheurs sous la direction du prof. Wim Vranken. Dans la phase initiale, le focus sera mis sur l'amélioration du diagnostic et du traitement des tumeurs présentes dans la poitrine, le cerveau, les os et les tissus tendres.De nouveaux ordinateurs dans les hôpitaux stockeront de grandes quantités d'informations sur les patients, comme le traitement dont ils font l'objet ou les scans qui ont été effectués sur eux. Une collecte de renseignements moléculaires de patients individuels est aussi possible, comme leurs données génétiques. Ces renseignements sont d'ordre strictement privé et ne peuvent donc pas être utilisés à des fins de recherche.'Si on peut rendre anonymes ces informations sensibles, tout en sécurisant le respect de la vie privée du patient, on pourra y appliquer l'intelligence artificielle', explique le prof. Vranken. 'Des études ont déjà démontré que cela pourra aider les médecins à mieux comprendre des maladies, de sorte qu'ils disposent à l'avance de toutes les informations pour pouvoir choisir le meilleur traitement.'