Selon le journal The Nation, le ministre Surasak Kanchanarat (en charge des ressources naturelles et de l'environnement) a déclaré que l'environnement et la santé publique sont plus importants que le gain et le développement industriel de son pays.

Le ministre a par conséquent décidé de brider l'importation de ces déchets. La décision prise concerne 411 sortes de déchets électroniques. Selon le journal, le ministre aurait prévu une exception pour certains produits électroniques susceptibles d'être reconditionnés et réutilisés. Quant à l'importation de déchets en plastique, elle devrait être stoppée dans les années à venir.

A l'entendre, le ministre entend empêcher que son pays devienne la poubelle du monde. Il reconnaît que l'interdiction à l'importation aura des effets pour les entreprises actives dans l'industrie du recyclage: ''Mais notre pays n'a rien à gagner du fait que ce type d'entrepreneur fasse de bonnes affaires si, par contre, l'environnement est pollué et si les citoyens en souffrent!''