La plate-forme eHealth a été élue ce 11 juin 'initiative Shared IT services européenne' exerçant 'le plus puissant impact sur les citoyens ou les entreprises'. Les prix ont été décernés durant l'European Sharing & Reuse Conference organisée à Bucarest sous l'égide de la direction générale européenne de l'informatique (DIGIT).

La plate-forme gouvernementale est utilisée par les médecins, pharmaciens et autres professionnels du secteur de la santé. Le jury a apprécié notamment son écosystème animé, sa collaboration avec des partenaires privés, son haut degré d'adoption par le secteur et sa vision de l'avenir. "Nous jouons résolument la carte de l'économie API. Cela fluidifiera encore la collaboration avec le secteur privé, ainsi qu'entre les composantes fonctionnelles des pouvoirs publics", déclare Frank Robben, CEO de la plate-forme eHealth. "Des dizaines d'institutions publiques belges collaborent sur le plan de la réutilisation, entre autres au moyen d'un catalogue public comptant déjà plus de 70 éléments et services réutilisables", indique Karel Van Eeckhoutte, Business Analysis Lead et l'un des inventeurs du programme de réutilisation chez Smals, l'organisation ICT collective de la sécurité sociale belge.

L'initiative Reuse de la sécurité sociale belge a été sélectionnée parmi 68 dossiers introduits et a remporté la finale au détriment de la région polonaise Mazovia, du secrétariat général de l'administration numérique espagnole et du registre national finlandais. Dans une autre catégorie, celle des 'logiciels open source les plus innovants', la troisième place est revenue à la plate-forme OSLO d'Informatie Vlaanderen, une norme ouverte qui veille à ce que chaque ville flamande puisse échanger rapidement des données avec d'autres villes ou partenaires.

Problèmes techniques

Dans le passé, la plate-forme eHealth belge a connu quelques problèmes. Suite à des plaintes de médecins généralistes l'année dernière, un nouveau site web a été lancé, sur lequel les utilisateurs sont informés en cas de pannes. C'est ainsi qu'au moment d'écrire ces lignes, on peut lire que la connexion via Itsme à la plate-forme eHealth est temporairement impossible, mais que cela est du à des problèmes techniques chez Itsme, qui est hébergée par Proximus.