Les experts en sécurité préviennent cependant que l'énorme part de marché de WordPress fait en sorte que le système est devenu une cible privilégiée des pirates. Ce sont surtout les anciens modules (plug-ins) qui en constituent le maillon faible. L'été dernier, WordPress a ajouté une fonction qui actualise automatiquement ces plug-ins.

Après WordPress, le système le plus utilisé est Shopify, un progiciel permettant aux entreprises de créer facilement une boutique web. Shopify a enregistré cette année une forte croissance, puisque 3,2 pour cent des sites web tournent à présent sur le système, alors qu'au 1er janvier de cette année, il n'y en avait encore qu'1,9 pour cent. On peut supposer que cette progression est due au fait que beaucoup d'entreprises ont dû en raison des mesures anti-corona migrer vers la vente en ligne.

Les sites web n'utilisant pas de CMS ne forment pour la première fois plus le groupe le plus important dans la plus récente édition du décompte annuel: 38,4 pour cent des sites sont encore adaptés à la main. Lors de l'édition précédente, ils représentaient encore 43,1 pour cent.

Les experts en sécurité préviennent cependant que l'énorme part de marché de WordPress fait en sorte que le système est devenu une cible privilégiée des pirates. Ce sont surtout les anciens modules (plug-ins) qui en constituent le maillon faible. L'été dernier, WordPress a ajouté une fonction qui actualise automatiquement ces plug-ins.Après WordPress, le système le plus utilisé est Shopify, un progiciel permettant aux entreprises de créer facilement une boutique web. Shopify a enregistré cette année une forte croissance, puisque 3,2 pour cent des sites web tournent à présent sur le système, alors qu'au 1er janvier de cette année, il n'y en avait encore qu'1,9 pour cent. On peut supposer que cette progression est due au fait que beaucoup d'entreprises ont dû en raison des mesures anti-corona migrer vers la vente en ligne.Les sites web n'utilisant pas de CMS ne forment pour la première fois plus le groupe le plus important dans la plus récente édition du décompte annuel: 38,4 pour cent des sites sont encore adaptés à la main. Lors de l'édition précédente, ils représentaient encore 43,1 pour cent.