Les mails de phishing (hameçonnage) contiennent des pièces jointes mal intentionnées et des liens web qui contaminent votre ordinateur et ciblent vos mots de passe et vos données personnelles. Pour empêcher que ce genre de courriel fasse encore plus de victimes, les pouvoirs publics vont collecter toutes les adresses web utilisées dans les mails. Un site web sera créé pour accueillir tous les liens suspects. Il sera bientôt présenté, selon De Tijd.

Le Centre pour la Cybersécurité Belgique, qui dépend du premier ministre Charles Michel (MR), fera examiner tous les liens transférés dans les plus brefs délais par une entreprise IT. Si un lien s'avère malfaisant, les pouvoirs publics le feront aussitôt bloquer par les quatre principaux navigateurs web: Safari, Internet Explorer, Chrome et Firefox. Cette année encore, les internautes pourront transférer les mails de phishing aux pouvoirs publics qui les feront examiner. Une adresse e-mail spéciale sera créée à cette fin.

Les mails de phishing (hameçonnage) contiennent des pièces jointes mal intentionnées et des liens web qui contaminent votre ordinateur et ciblent vos mots de passe et vos données personnelles. Pour empêcher que ce genre de courriel fasse encore plus de victimes, les pouvoirs publics vont collecter toutes les adresses web utilisées dans les mails. Un site web sera créé pour accueillir tous les liens suspects. Il sera bientôt présenté, selon De Tijd.Le Centre pour la Cybersécurité Belgique, qui dépend du premier ministre Charles Michel (MR), fera examiner tous les liens transférés dans les plus brefs délais par une entreprise IT. Si un lien s'avère malfaisant, les pouvoirs publics le feront aussitôt bloquer par les quatre principaux navigateurs web: Safari, Internet Explorer, Chrome et Firefox. Cette année encore, les internautes pourront transférer les mails de phishing aux pouvoirs publics qui les feront examiner. Une adresse e-mail spéciale sera créée à cette fin.