La Garde Révolutionnaire a annoncé hier jeudi que le calme était revenu dans le pays et qu'internet était de nouveau accessible.

Après l'annonce la semaine dernière que les prix des carburants allaient augmenter de 50 à 300 pour cent, des manifestations avaient éclaté. Dans tout le pays, des opposants en colère étaient descendus dans la rue. Ces échauffourées auraient causé plus de cent morts, selon les rumeurs.