Les premières nouveautés d'iOS 14 énumérées par le responsable des logiciels chez Apple, Craig Federighi, ont quand même fait un peu froncer les sourcils. Les widgets améliorés, l'image dans l'image et - surtout - l'App Library: toutes des choses qui figurent depuis belle lurette dans le système d'exploitation Android. Aujourd'hui, les deux géants technologiques s'inspirent assez souvent l'un l'autre, même si en général, cela se passe de manière quelque peu plus subtile.

Les widgets ne sont pas nouveaux chez iOS, mais ces vignettes informatives (elles affichent les messages des véritables applis) n'étaient pas un modèle de flexibilité. Dans iOS 14, il sera enfin possible de les intercaler simplement entre les applis sur l'écran d'accueil et d'en ajuster la taille... exactement comme dans Android. Ce qui est nouveau par contre, c'est Smart Stack, à savoir la possibilité d'empiler plusieurs widgets l'un sur l'autre, après quoi on sélectionne l'exemplaire voulu d'un mouvement de balayage. L'aspect intelligent ici réside dans le fait qu'un Smart Stack place automatiquement le widget le plus pertinent au-dessus: par exemple pour le matin les principaux faits d'actualité, puis les rendez-vous à l'agenda, etc.

Des exemples de widgets sur plusieurs modèles d'iPhone., Apple
Des exemples de widgets sur plusieurs modèles d'iPhone. © Apple

Le tiroir à applis d'Android, mais en plus intelligent

L'App Library qu'Apple introduit dans iOS 14, fait d'abord fortement penser à l'App Drawer (tiroir à applis) d'Android: un endroit de stockage de toutes les applis, y compris celles qu'on ne veut pas forcément épingler sur un écran d'accueil. L'iPhone n'avait jamais eu ce genre de chose, ce qui fait qu'à la longue, nombre d'applis atterrissaient de manière désordonnée sur les écrans d'accueil (trop différents).

La seule façon de mettre de l'ordre dans le chaos était de ranger manuellement les applis dans des dossiers. Avec l'App Library, qu'on trouvera bientôt sur le tout dernier écran d'accueil, cela ne sera plus nécessaire. Les nouvelles applications téléchargées seront automatiquement ajoutées à la bibliothèque et aussitôt rangées dans la catégorie ad hoc. Pensons ici aux folders portant les labels Loisirs, Médias sociaux ou Récemment ajouté. Il y aura aussi un dossier Suggestions avec des applis, dont iOS 14 estimera que vous pourrez les utiliser à cet instant-là, par exemple sur base de votre localisation, de la date ou du moment du jour. Ce sont là quelques différences importantes par rapport à l'App Drawer d'Android, auquel manque ce fragment d'intelligence.

Un exemple d'App Clip, pour régler en un clin d'oeil une tasse de café., Apple
Un exemple d'App Clip, pour régler en un clin d'oeil une tasse de café. © Apple

Scannage de codes pour actions rapides

Le nouvel iOS 14 marquera aussi le début d'App Clips: de mini-composants d'applis que l'utilisateur pourra appeler dans l'urgence dans un but spécifique. A citer aussi un code App Clip spécial que l'utilisateur pourra scanner, mais cela fonctionne tout aussi bien au moyen de balises NFC et de codes QR. Exemples d'applications: la location d'une trottinette électrique, le paiement d'une tasse de café ou d'une place de parking.

Par ailleurs, l'appli complète ne devra pas être installée sur un appareil pour pouvoir utiliser un App Clip. Selon Apple, la technologie représente également une solution supplémentaire pratique pour découvrir de nouvelles applis. Pour garantir qu'un App Clip puisse apparaître vraiment rapidement lorsqu'on en a besoin, il ne doit pas avoir une taille supérieure à 10 mégaoctets.

Parmi les autres nouvelles fonctions d'iOS 14, citons une appli de traduction à la Google Translate, des sous-groupes améliorés dans Messages (plus des émoticons qui peuvent vieillir ou porter un masque), une aide à la navigation pour cyclistes (pas encore pour l'Europe) et les conducteurs de voitures électriques dans l'appli Cartes, et les clés de contact numériques.

L'appli Messages améliorée rend les sous-groupes nettement plus synoptiques et s'accompagne de nouveaux émoticons., Apple
L'appli Messages améliorée rend les sous-groupes nettement plus synoptiques et s'accompagne de nouveaux émoticons. © Apple

En résumé

iOS 14 n'est pas un système d'exploitation révolutionnaire. On pourrait même affirmer qu'Apple s'est cette fois très bien inspirée d'Android. On y trouve cependant les innovations nécessaires pour faciliter la vie de l'utilisateur de l'iPhone. Nous sommes surtout curieux de voir la finition des App Clips.

Il ne faut cependant pas perdre de vue que le géant technologique californien n'accorde actuellement pas la priorité à ses systèmes d'exploitation mobiles, mais bien au matériel pour ses ordinateurs Mac et plus spécifiquement au passage des processeurs Intel à sa propre puce ARM. Sachant, cela, il est certain qu'iOS 14 ne déçoit pas.

Sachez pour terminer que pas mal de nouveautés d'iOS 14 abordées dans cet article se retrouveront bientôt aussi dans iPadOS 14, le système d'exploitation mobile ciblant davantage les tablettes d'Apple. On attend les mises à niveau dans la seconde moitié du mois de septembre.

Les premières nouveautés d'iOS 14 énumérées par le responsable des logiciels chez Apple, Craig Federighi, ont quand même fait un peu froncer les sourcils. Les widgets améliorés, l'image dans l'image et - surtout - l'App Library: toutes des choses qui figurent depuis belle lurette dans le système d'exploitation Android. Aujourd'hui, les deux géants technologiques s'inspirent assez souvent l'un l'autre, même si en général, cela se passe de manière quelque peu plus subtile.Les widgets ne sont pas nouveaux chez iOS, mais ces vignettes informatives (elles affichent les messages des véritables applis) n'étaient pas un modèle de flexibilité. Dans iOS 14, il sera enfin possible de les intercaler simplement entre les applis sur l'écran d'accueil et d'en ajuster la taille... exactement comme dans Android. Ce qui est nouveau par contre, c'est Smart Stack, à savoir la possibilité d'empiler plusieurs widgets l'un sur l'autre, après quoi on sélectionne l'exemplaire voulu d'un mouvement de balayage. L'aspect intelligent ici réside dans le fait qu'un Smart Stack place automatiquement le widget le plus pertinent au-dessus: par exemple pour le matin les principaux faits d'actualité, puis les rendez-vous à l'agenda, etc.L'App Library qu'Apple introduit dans iOS 14, fait d'abord fortement penser à l'App Drawer (tiroir à applis) d'Android: un endroit de stockage de toutes les applis, y compris celles qu'on ne veut pas forcément épingler sur un écran d'accueil. L'iPhone n'avait jamais eu ce genre de chose, ce qui fait qu'à la longue, nombre d'applis atterrissaient de manière désordonnée sur les écrans d'accueil (trop différents).La seule façon de mettre de l'ordre dans le chaos était de ranger manuellement les applis dans des dossiers. Avec l'App Library, qu'on trouvera bientôt sur le tout dernier écran d'accueil, cela ne sera plus nécessaire. Les nouvelles applications téléchargées seront automatiquement ajoutées à la bibliothèque et aussitôt rangées dans la catégorie ad hoc. Pensons ici aux folders portant les labels Loisirs, Médias sociaux ou Récemment ajouté. Il y aura aussi un dossier Suggestions avec des applis, dont iOS 14 estimera que vous pourrez les utiliser à cet instant-là, par exemple sur base de votre localisation, de la date ou du moment du jour. Ce sont là quelques différences importantes par rapport à l'App Drawer d'Android, auquel manque ce fragment d'intelligence.Le nouvel iOS 14 marquera aussi le début d'App Clips: de mini-composants d'applis que l'utilisateur pourra appeler dans l'urgence dans un but spécifique. A citer aussi un code App Clip spécial que l'utilisateur pourra scanner, mais cela fonctionne tout aussi bien au moyen de balises NFC et de codes QR. Exemples d'applications: la location d'une trottinette électrique, le paiement d'une tasse de café ou d'une place de parking.Par ailleurs, l'appli complète ne devra pas être installée sur un appareil pour pouvoir utiliser un App Clip. Selon Apple, la technologie représente également une solution supplémentaire pratique pour découvrir de nouvelles applis. Pour garantir qu'un App Clip puisse apparaître vraiment rapidement lorsqu'on en a besoin, il ne doit pas avoir une taille supérieure à 10 mégaoctets.Parmi les autres nouvelles fonctions d'iOS 14, citons une appli de traduction à la Google Translate, des sous-groupes améliorés dans Messages (plus des émoticons qui peuvent vieillir ou porter un masque), une aide à la navigation pour cyclistes (pas encore pour l'Europe) et les conducteurs de voitures électriques dans l'appli Cartes, et les clés de contact numériques.iOS 14 n'est pas un système d'exploitation révolutionnaire. On pourrait même affirmer qu'Apple s'est cette fois très bien inspirée d'Android. On y trouve cependant les innovations nécessaires pour faciliter la vie de l'utilisateur de l'iPhone. Nous sommes surtout curieux de voir la finition des App Clips.Il ne faut cependant pas perdre de vue que le géant technologique californien n'accorde actuellement pas la priorité à ses systèmes d'exploitation mobiles, mais bien au matériel pour ses ordinateurs Mac et plus spécifiquement au passage des processeurs Intel à sa propre puce ARM. Sachant, cela, il est certain qu'iOS 14 ne déçoit pas.Sachez pour terminer que pas mal de nouveautés d'iOS 14 abordées dans cet article se retrouveront bientôt aussi dans iPadOS 14, le système d'exploitation mobile ciblant davantage les tablettes d'Apple. On attend les mises à niveau dans la seconde moitié du mois de septembre.