Selon Sony, son bénéfice d'exploitation pour l'exercice en cours s'établira à 810 milliards de yens, soit quelque 6,5 milliards d'euros. Durant l'exercice précédent, qui s'est clôturé le 31 mars, ce résultat dépassait les 894 milliards de yens. Pour ce qui est de la branche des jeux vidéo, le bénéfice d'exploitation reculerait de 311 à 280 milliards de yens.

Le groupe se focalise toujours plus sur la musique, les films et les jeux. Ce glissement a pour but de compenser les ventes chancelantes de téléviseurs et d'autres produits électroniques à la consommation. Mais tous les investisseurs ne sont pas convaincus du succès de ce changement de cap. C'est ainsi que l'investisseur activiste Third Point privilégierait la vente de composantes de Sony, dont sa division des films.