A l'origine, IBM avait l'intention d'annoncer le support de Linux sur les ordinateurs de bureau parallèlement au lancement l'année prochaine d'Hannover. Selon Ed Brill, responsable mondial des ventes de Lotus Notes, le lancement est toutefois avancé, en raison "d'une très forte demande du marché, en particulier dans des pays comme l'Allemagne, l'Inde, la Chine ou le Brésil," explique Brill.Notes tourne actuellement sur Microsoft Windows et Apple Mac OS. Les utilisateurs qui font tourner le logiciel sur l'un de ces deux systèmes d'exploitation propriétaires pourront sans frais échanger leur licence pour faire tourner le logiciel sur Linux, explique Brill. Par contre, les nouveaux clients qui souhaitent faire tourner le logiciel d'IBM sur Linux paieront le même prix que s'ils utilisaient Windows ou Mac.

A l'origine, IBM avait l'intention d'annoncer le support de Linux sur les ordinateurs de bureau parallèlement au lancement l'année prochaine d'Hannover. Selon Ed Brill, responsable mondial des ventes de Lotus Notes, le lancement est toutefois avancé, en raison "d'une très forte demande du marché, en particulier dans des pays comme l'Allemagne, l'Inde, la Chine ou le Brésil," explique Brill.Notes tourne actuellement sur Microsoft Windows et Apple Mac OS. Les utilisateurs qui font tourner le logiciel sur l'un de ces deux systèmes d'exploitation propriétaires pourront sans frais échanger leur licence pour faire tourner le logiciel sur Linux, explique Brill. Par contre, les nouveaux clients qui souhaitent faire tourner le logiciel d'IBM sur Linux paieront le même prix que s'ils utilisaient Windows ou Mac.