Depuis 1989, les fonctionnaires qui travaillent plus de cinq heures par jour sur un ordinateur, ont droit à six jours de congé supplémentaires par an.

'Ce n'est plus applicable aujourd'hui', a déclaré Kyriakos Mitsotakis, le ministre des réformes, à la télévision grecque. Les heures de travail 'sauvées' par la suppression de ces congés, correspondent, selon lui, à 5.000 employés supplémentaires. Mitsotakis évoque une étape certes courte, mais symbolique dans la modernisation de l'administration grecque.

La Grèce a reçu du Fonds Monétaire International (FMI), de la Commission européenne et de la Banque Centrale Européenne (BCE) une aide financière se chiffrant à 240 milliards d'euros en tout, mais elle doit en contrepartie réaliser des économies et des restructurations en profondeur.

Depuis 1989, les fonctionnaires qui travaillent plus de cinq heures par jour sur un ordinateur, ont droit à six jours de congé supplémentaires par an. 'Ce n'est plus applicable aujourd'hui', a déclaré Kyriakos Mitsotakis, le ministre des réformes, à la télévision grecque. Les heures de travail 'sauvées' par la suppression de ces congés, correspondent, selon lui, à 5.000 employés supplémentaires. Mitsotakis évoque une étape certes courte, mais symbolique dans la modernisation de l'administration grecque. La Grèce a reçu du Fonds Monétaire International (FMI), de la Commission européenne et de la Banque Centrale Européenne (BCE) une aide financière se chiffrant à 240 milliards d'euros en tout, mais elle doit en contrepartie réaliser des économies et des restructurations en profondeur.