Ce projet figure dans les documents transmis au régulateur boursier américain SEC. Pour réaliser ces économies, EMC déboursera cependant 250 millions de dollars en 2016, dont 220 millions seront consacrés à des versements comme des primes de licenciement. L'entreprise ne sait cependant pas encore combien de collaborateurs passeront à la trappe.

L'objectif est de mettre en oeuvre cette phase d'économies essentiellement au premier trimestre, une phase qui pourrait toutefois se prolonger jusqu'en fin d'année.

EMC a été rachetée il y a quelques mois par le fabricant d'ordinateurs Dell. Ce rachat n'est pas encore entériné, mais EMC n'attend donc pas pour se serrer la ceinture.

Ce projet figure dans les documents transmis au régulateur boursier américain SEC. Pour réaliser ces économies, EMC déboursera cependant 250 millions de dollars en 2016, dont 220 millions seront consacrés à des versements comme des primes de licenciement. L'entreprise ne sait cependant pas encore combien de collaborateurs passeront à la trappe. L'objectif est de mettre en oeuvre cette phase d'économies essentiellement au premier trimestre, une phase qui pourrait toutefois se prolonger jusqu'en fin d'année. EMC a été rachetée il y a quelques mois par le fabricant d'ordinateurs Dell. Ce rachat n'est pas encore entériné, mais EMC n'attend donc pas pour se serrer la ceinture.