Discord, qui avait démarré en tant que plate-forme de communication spécifiquement réservée aux joueurs, utilise depuis quelque temps déjà un système de modérateurs pour combattre les abus sur ses serveurs. Elle dispose d'une équipe de collaborateurs qui procèdent à de la modération, mais les serveurs individuels comptent aussi sur des administrateurs et des modérateurs volontaires en vue de maintenir les conversations dans les limites du raisonnable.

Grâce à Sentropy, l'entreprise y ajoutera bientôt une touche d'intelligence artificielle. Discord annonce en effet vouloir intégrer le kit d'outillage existant de l'entreprise AI. La direction de Sentropy sera reprise au sein du service de clavardage (chat). Discord ne souhaite pas révéler le montant versé pour acquérir Sentropy, mais elle indique ainsi qu'elle prend au sérieux le harcèlement en ligne.

Haine en ligne

Le service permet à tout un chacun de créer un serveur de clavardage et audio pour les amis et est devenu de la sorte une espèce de plate-forme non-officielle pour non seulement de petits groupes de joueurs, mais aussi pas mal de communautés de fans. Elle affirme offrir un gîte à quelque 19 millions de ces communautés et posséder entre-temps 150 millions d'utilisateurs actifs par mois.

Dans le passé, Discord a toutefois aussi été aux prises avec des groupes violents. Le service a alors raffermi ses règles en matière de haine et d'extrémisme suite aux manifestations d'extrême droite Unite the Right dans la ville américaine de Charlottesville, qui avaient fait un mort. Elle aurait entre-temps banni une grande partie de ces groupes extrémistes et semble à présent poursuivre le combat de manière plus automatisée.

Discord, qui avait démarré en tant que plate-forme de communication spécifiquement réservée aux joueurs, utilise depuis quelque temps déjà un système de modérateurs pour combattre les abus sur ses serveurs. Elle dispose d'une équipe de collaborateurs qui procèdent à de la modération, mais les serveurs individuels comptent aussi sur des administrateurs et des modérateurs volontaires en vue de maintenir les conversations dans les limites du raisonnable.Grâce à Sentropy, l'entreprise y ajoutera bientôt une touche d'intelligence artificielle. Discord annonce en effet vouloir intégrer le kit d'outillage existant de l'entreprise AI. La direction de Sentropy sera reprise au sein du service de clavardage (chat). Discord ne souhaite pas révéler le montant versé pour acquérir Sentropy, mais elle indique ainsi qu'elle prend au sérieux le harcèlement en ligne.Le service permet à tout un chacun de créer un serveur de clavardage et audio pour les amis et est devenu de la sorte une espèce de plate-forme non-officielle pour non seulement de petits groupes de joueurs, mais aussi pas mal de communautés de fans. Elle affirme offrir un gîte à quelque 19 millions de ces communautés et posséder entre-temps 150 millions d'utilisateurs actifs par mois.Dans le passé, Discord a toutefois aussi été aux prises avec des groupes violents. Le service a alors raffermi ses règles en matière de haine et d'extrémisme suite aux manifestations d'extrême droite Unite the Right dans la ville américaine de Charlottesville, qui avaient fait un mort. Elle aurait entre-temps banni une grande partie de ces groupes extrémistes et semble à présent poursuivre le combat de manière plus automatisée.