Nos confrères de ZDNet.be ont eu vent du déboire de Rik Versweyveld de PC Labs. Mercredi soir, il s'est connecté au service de PC-banking de Dexia. Assez bizarrement, il a pu alors accéder à un compte qui n'était pas le sien. Il aurait pu en outre effectuer sans problème plusieurs transactions (comme transférer de l'argent de ce compte vers le sien), s'il l'avait vraiment voulu. Versweyveld a cependant réagi comme un bon citoyen et a aussitôt prévenu Dexia.La banque s'est trouvée devant une énigme. Le service de homebanking de Dexia est en effet sécurisé par un DigiPass unique. La seule explication plausible était une erreur humaine sous la forme d'une attribution erronée d'un compte par un collaborateur de Dexia à un nouveau client portant le même nom de famille. Dexia l'a confirmé par après suite à une enquête interne. Une erreur humaine semblable aurait déjà été commise, il y a quelques années.

Nos confrères de ZDNet.be ont eu vent du déboire de Rik Versweyveld de PC Labs. Mercredi soir, il s'est connecté au service de PC-banking de Dexia. Assez bizarrement, il a pu alors accéder à un compte qui n'était pas le sien. Il aurait pu en outre effectuer sans problème plusieurs transactions (comme transférer de l'argent de ce compte vers le sien), s'il l'avait vraiment voulu. Versweyveld a cependant réagi comme un bon citoyen et a aussitôt prévenu Dexia.La banque s'est trouvée devant une énigme. Le service de homebanking de Dexia est en effet sécurisé par un DigiPass unique. La seule explication plausible était une erreur humaine sous la forme d'une attribution erronée d'un compte par un collaborateur de Dexia à un nouveau client portant le même nom de famille. Dexia l'a confirmé par après suite à une enquête interne. Une erreur humaine semblable aurait déjà été commise, il y a quelques années.