Il y a deux semaines environ, Facebook lançait ses premières lunettes intelligentes, en collaboration avec le lunetier Ray-Ban. L'aspect 'intelligent' réside surtout dans le fait qu'il s'agit de lunettes solaires permettant de filmer. Il y a donc là un rapprochement possible à faire avec les Snapchat Spectacles d'il y a quelques années.

Une caméra dissimulée dans la monture des lunettes solaires de Ray-Ban, lancées par Facebook, voilà qui a rapidement suscité des questions sur le respect de la vie privée. Il n'en a pas été autrement de la part d'une série de commissions vie privée de l'UE, qui ont examiné le produit. La Data Protection Commission irlandaise notamment, en charge des affaires Facebook dans l'UE, déclare avoir sollicité des démonstrations complémentaires de la part du géant technologique. L'élément dérangeant ici, c'est surtout le voyant LED qui s'illumine, lorsque la caméra est en train de filmer. La commission veut entre autres savoir si c'est là une manière effective de prévenir les gens qu'ils sont filmés.

Les lunettes sont sorties plus tôt ce mois-ci. Il s'agit en fait de lunettes solaires embarquant deux caméras de 5 méga-pixels, ainsi que quelques haut-parleurs pour écouter de la musique par exemple. Le régulateur irlandais qualifie le voyant LED de 'particulièrement petit'. Des tests préalablement réalisés par des journalistes techniques de The Verge notamment signalent en outre que le voyant peut être facilement recouvert. Pas mal d'appareils peuvent filmer des gens, selon le régulateur irlandais dans un communiqué, 'mais en général, il est bien visible que la caméra fonctionne, afin que ceux qui sont filmés, le sachent.' Facebook informe le site technologique TechCrunch qu'elle collabore avec des régulateurs 'pour aider les gens à comprendre comment cette nouvelle technologie fonctionne.'

Il y a deux semaines environ, Facebook lançait ses premières lunettes intelligentes, en collaboration avec le lunetier Ray-Ban. L'aspect 'intelligent' réside surtout dans le fait qu'il s'agit de lunettes solaires permettant de filmer. Il y a donc là un rapprochement possible à faire avec les Snapchat Spectacles d'il y a quelques années.Une caméra dissimulée dans la monture des lunettes solaires de Ray-Ban, lancées par Facebook, voilà qui a rapidement suscité des questions sur le respect de la vie privée. Il n'en a pas été autrement de la part d'une série de commissions vie privée de l'UE, qui ont examiné le produit. La Data Protection Commission irlandaise notamment, en charge des affaires Facebook dans l'UE, déclare avoir sollicité des démonstrations complémentaires de la part du géant technologique. L'élément dérangeant ici, c'est surtout le voyant LED qui s'illumine, lorsque la caméra est en train de filmer. La commission veut entre autres savoir si c'est là une manière effective de prévenir les gens qu'ils sont filmés.Les lunettes sont sorties plus tôt ce mois-ci. Il s'agit en fait de lunettes solaires embarquant deux caméras de 5 méga-pixels, ainsi que quelques haut-parleurs pour écouter de la musique par exemple. Le régulateur irlandais qualifie le voyant LED de 'particulièrement petit'. Des tests préalablement réalisés par des journalistes techniques de The Verge notamment signalent en outre que le voyant peut être facilement recouvert. Pas mal d'appareils peuvent filmer des gens, selon le régulateur irlandais dans un communiqué, 'mais en général, il est bien visible que la caméra fonctionne, afin que ceux qui sont filmés, le sachent.' Facebook informe le site technologique TechCrunch qu'elle collabore avec des régulateurs 'pour aider les gens à comprendre comment cette nouvelle technologie fonctionne.'