Des tout récents chiffres publiés par le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire néerlandaise ProRail, il apparaît qu'en janvier, 20 pour cent des trains ont accusé un retard supérieur à cinq minutes, selon le journal De Telegraaf. Or, c'est une ponctualité de 84 pour cent qui est recherchée.

Dix fois par semaine en moyenne, une locomotive Traxx tombe en rade à cause de problèmes logiciels dans le système de sécurité. "Une réinitialisation complète et un redémarrage sont la seule solution", explique le machiniste Wieger Mulder dans le journal.

Malgré tous les efforts consentis par NS et le fournisseur Bombardier, le bug en question n'a pu être corrigé ces derniers mois, comme le reconnaissent Sacha Göddeke (chef du programme d'amélioration hsl) et Geert Jan Bazuin (expert en matériel): "Nous faisons tout pour améliorer la situation, mais nous ne pouvons malheureusement pas préciser le délai nécessaire pour que le problème soit résolu."