Il n'a cependant pas encore cité de date. 'Bientôt les premiers exemplaires', s'est-il contenté d'écrire. Ce qui est clair, c'est que les premières extensions ont été conçues par Microsoft même. Et Weber d'ajouter que plus d'informations sur le développement et la publication des extensions suivront ultérieurement.

La raison de ces extensions personnelles, c'est que Microsoft ne veut pas être de nouveau empêtrée dans la situation qui était jusque récemment la règle au pays des navigateurs: une méthode de distribution d'add-ons et de plug-ins hors contrôle du fournisseur du navigateur et sans mécanisme de mises à jour et de patches ad hoc. Cette situation rendait les navigateurs vulnérables et non fiables via les extensions et ce, d'autant plus que les utilisateurs d'un navigateur ne savaient souvent pas que leurs extensions devaient elle aussi être actualisées.

Microsoft a pris conscience que chaque extension d'un navigateur est une cible potentielle pour du software malfaisant. Voilà pourquoi l'entreprise ne fournira les extensions pour Edge - après inspection - que via le Windows Store, afin qu'elle exerce une emprise aussi sur leur actualisation.

Source: Automatiseringgids

Il n'a cependant pas encore cité de date. 'Bientôt les premiers exemplaires', s'est-il contenté d'écrire. Ce qui est clair, c'est que les premières extensions ont été conçues par Microsoft même. Et Weber d'ajouter que plus d'informations sur le développement et la publication des extensions suivront ultérieurement.La raison de ces extensions personnelles, c'est que Microsoft ne veut pas être de nouveau empêtrée dans la situation qui était jusque récemment la règle au pays des navigateurs: une méthode de distribution d'add-ons et de plug-ins hors contrôle du fournisseur du navigateur et sans mécanisme de mises à jour et de patches ad hoc. Cette situation rendait les navigateurs vulnérables et non fiables via les extensions et ce, d'autant plus que les utilisateurs d'un navigateur ne savaient souvent pas que leurs extensions devaient elle aussi être actualisées.Microsoft a pris conscience que chaque extension d'un navigateur est une cible potentielle pour du software malfaisant. Voilà pourquoi l'entreprise ne fournira les extensions pour Edge - après inspection - que via le Windows Store, afin qu'elle exerce une emprise aussi sur leur actualisation.Source: Automatiseringgids