L'hyperloop recourt à des tubes, dans lesquels des capsules (en anglais des pods) circulent sous vide à grande vitesse. Le concept a été introduit en 2013 par le milliardaire américain Elon Musk, le directeur du constructeur automobile Tesla et de la firme aéronautique SpaceX. Mais entre-temps, plusieurs entreprises s'y sont intéressées également.

TransPod

Le projet français est en réalité celui de l'entreprise canadienne TransPod. La piste d'essai à Droux sera à terme étendue à trois kilomètres. La première phase du projet coûterait 7,5 millions d'euros, selon toute attente.

TransPod envisage des possibilités pour l'hyperloop en France sur les axes Paris - Le Havre et Paris - Toulouse. Au Canada, l'entreprise pense à une

L'hyperloop recourt à des tubes, dans lesquels des capsules (en anglais des pods) circulent sous vide à grande vitesse. Le concept a été introduit en 2013 par le milliardaire américain Elon Musk, le directeur du constructeur automobile Tesla et de la firme aéronautique SpaceX. Mais entre-temps, plusieurs entreprises s'y sont intéressées également.Le projet français est en réalité celui de l'entreprise canadienne TransPod. La piste d'essai à Droux sera à terme étendue à trois kilomètres. La première phase du projet coûterait 7,5 millions d'euros, selon toute attente.TransPod envisage des possibilités pour l'hyperloop en France sur les axes Paris - Le Havre et Paris - Toulouse. Au Canada, l'entreprise pense à une