L'individu avait été localisé en Amérique du sud mais sans que les enquêteurs puissent être certains de l'endroit précis. Des recherches approfondies ont permis de retracer petit à petit son itinéraire de fuite et son périple. En coopération avec la police et les services d'immigration colombiens, les pièces manquantes du puzzle ont pu être trouvées. Le fugitif a finalement été arrêté à Bogota, précise la police fédérale. La procédure d'extradition a été lancée.

Le FAST Hackathon, qui avait pour objectif de retrouver 40 criminels en fuite, a été effectué le 30 mars dernier. Il avait déjà permis de mettre la main sur un premier fugitif, échappé d'une prison de Macédoine, qui se cachait dans une ferme à Sauvenière (province de Namur), ainsi que sur un deuxième homme, condamné en correctionnelle à Bruxelles à 9 ans de prison pour tentative de meurtre, qui tentait de monter à bord d'un vol à destination du Pakistan depuis un aéroport de Manchester.

L'individu avait été localisé en Amérique du sud mais sans que les enquêteurs puissent être certains de l'endroit précis. Des recherches approfondies ont permis de retracer petit à petit son itinéraire de fuite et son périple. En coopération avec la police et les services d'immigration colombiens, les pièces manquantes du puzzle ont pu être trouvées. Le fugitif a finalement été arrêté à Bogota, précise la police fédérale. La procédure d'extradition a été lancée.Le FAST Hackathon, qui avait pour objectif de retrouver 40 criminels en fuite, a été effectué le 30 mars dernier. Il avait déjà permis de mettre la main sur un premier fugitif, échappé d'une prison de Macédoine, qui se cachait dans une ferme à Sauvenière (province de Namur), ainsi que sur un deuxième homme, condamné en correctionnelle à Bruxelles à 9 ans de prison pour tentative de meurtre, qui tentait de monter à bord d'un vol à destination du Pakistan depuis un aéroport de Manchester.