Apple a en 1991 et en 2007 conclu des accords avec le fisc en Irlande, là où est installé son siège européen. Le groupe technologique a de ce fait payé pendant des années relativement peu d'impôts sur ses ventes en Europe. En échange de ces avantages, Apple aurait créé de nombreux emplois en Irlande.

Des spécialistes en la matière avaient précédemment déjà affirmé qu'Apple allait se voir infliger une méga-amende.

Chez Apple même, on prétend que l'enquête pourrait générer une ponction financière. Les autorités irlandaises ont promis de combattre toute décision européenne qui serait négative pour Apple.

(ANP/WK)

Apple a en 1991 et en 2007 conclu des accords avec le fisc en Irlande, là où est installé son siège européen. Le groupe technologique a de ce fait payé pendant des années relativement peu d'impôts sur ses ventes en Europe. En échange de ces avantages, Apple aurait créé de nombreux emplois en Irlande.Des spécialistes en la matière avaient précédemment déjà affirmé qu'Apple allait se voir infliger une méga-amende.Chez Apple même, on prétend que l'enquête pourrait générer une ponction financière. Les autorités irlandaises ont promis de combattre toute décision européenne qui serait négative pour Apple.(ANP/WK)