En janvier 2019, Amazon a, au bout de quatre années, passé le cap des 100 millions d'appareils compatibles Alexa. Cette semaine, l'entrepris a révélé que ce nombre avait plus que doublé l'année dernière. Sont inclus dans ce nombre non seulement les propres produits Alexa d'Amazon, mais aussi les haut-parleurs Echo et les tablettes et diffuseurs de médias Fire, ainsi que des appareils de tiers, tels que les haut-parleurs intelligents de fabricants comme Sonos, les wearables et les TV connectées. Aujourd'hui, plus de 9.500 entreprises intégreraient l'assistant vocal d'Amazon dans leurs produits.

Sur CNET, le directeur 'hardware' d'Amazon, David Limp, déclare que 2019 a été une année essentielle pour les produits embarquant Alexa: "Si l'on m'avait dit il y a cinq ans qu'on atteindrait de telles quantités aujourd'hui, je ne l'aurais pas cru".

Aux Etats-Unis, Amazon Alexa possède encore une nette avance sur les assistants vocaux des concurrents tels Google, Apple et Samsung. En Belgique, Alexa n'est pas encore disponible officiellement, parce que l'assistant vocal ne parle pas encore le néerlandais. Par un chemin détourné, il est cependant possible d'acquérir Alexa s'exprimant en français, en anglais ou en allemand.

En janvier 2019, Amazon a, au bout de quatre années, passé le cap des 100 millions d'appareils compatibles Alexa. Cette semaine, l'entrepris a révélé que ce nombre avait plus que doublé l'année dernière. Sont inclus dans ce nombre non seulement les propres produits Alexa d'Amazon, mais aussi les haut-parleurs Echo et les tablettes et diffuseurs de médias Fire, ainsi que des appareils de tiers, tels que les haut-parleurs intelligents de fabricants comme Sonos, les wearables et les TV connectées. Aujourd'hui, plus de 9.500 entreprises intégreraient l'assistant vocal d'Amazon dans leurs produits.Sur CNET, le directeur 'hardware' d'Amazon, David Limp, déclare que 2019 a été une année essentielle pour les produits embarquant Alexa: "Si l'on m'avait dit il y a cinq ans qu'on atteindrait de telles quantités aujourd'hui, je ne l'aurais pas cru".Aux Etats-Unis, Amazon Alexa possède encore une nette avance sur les assistants vocaux des concurrents tels Google, Apple et Samsung. En Belgique, Alexa n'est pas encore disponible officiellement, parce que l'assistant vocal ne parle pas encore le néerlandais. Par un chemin détourné, il est cependant possible d'acquérir Alexa s'exprimant en français, en anglais ou en allemand.