Quelles sont vos motivations pour passer au flash ?

Nous vivons à l'ère des données. Qu'il s'agisse d'applis mobiles et de médias sociaux, ou encore de l'internet des objets : dans notre vie courante, nous produisons et consommons plus de données que jamais auparavant. Alors que le disque dur classique ne parvient plus à suivre l'évolution, le stockage flash répond largement aux besoins de vitesse et de capacité. Et même s'il s'agit d'une infrastructure de stockage, le métier prend toujours plus souvent en charge le flash.

Quelles sont vos motivations pour passer au flash ?

Le marché du stockage évolue clairement dans la direction du flash. Les All Flash Arrays (AFA) - et notamment les solutions d'IBM Flash Storage - ouvrent la voie à des capacités supérieures et des temps d'accès particulièrement réduits. C'est en effet ce qu'attend l'utilisateur : un accès rapide et une puissance élevée au sein d'un environnement capable d'absorber de gros volumes de données. A première vue, l'AFA apparaît comme un peu plus coûteux que le SSD (Solid State Disk) ou le disque dur classique, mais il faut se méfier des apparences. En effet, l'AFA nécessite quatre-vingt-dix pour cent moins d'énergie et de refroidissement que le stockage traditionnel. En outre, l'AFA est dix fois moins encombrant au sein d'un centre de données. Et du fait d'une meilleure compression des données, la capacité de stockage de l'AFA est cinq fois plus efficace. Grâce à ces économies et ces avantages, le coût total de propriété (TCO) de l'AFA est comparable à celui du SSD. Et il est même souvent inférieur.

La vitesse est essentielle

Il n'empêche que le coût n'est nullement la seule motivation pour passer à l'AFA. " Le renouvellement ou la consolidation du centre de données représente évidemment une opportunité idéale pour une entreprise de franchir le pas ", explique Johan Vervekken, STG Partner Representative Storage Belux chez IBM. " Dans ce cas, l'entreprise a intérêt à examiner également l'aspect fonctionnel de la problématique du stockage. " C'est ainsi que l'entreprise doit prendre en compte la tendance à l'applicationacceleration. " Dans de très nombreux secteurs, la vitesse est essentielle ", poursuit Johan Vervekken. " Je songe notamment aux applications qui assurent le traitement de transactions pour les marchés financiers ou d'applications de détection de fraude. Il est évident que de telles solutions doivent être en mesure de traiter très rapidement de gros volumes de données. Dans le cas d'une transaction financière sur un marché où les prix fluctuent chaque seconde, un temps de réponse plus long peut vite faire la différence entre bénéfices et pertes. "

Pas une problématique IT

Dans ce type d'applications, l'AFA garantit la vitesse exigée. Il en va de même au niveau de l'analyse de big data, de l'intelligence artificielle, de l'apprentissage machine ainsi que des domaines apparentés. " Il s'agit à chaque fois de systèmes capables de traiter des volumes gigantesques de données ", remarque Johan Vervekken, " et qui peuvent réaliser très rapidement des analyses, tirer des conclusions et corréler des résultats. En l'occurrence, l'AFA offre des capacités et des vitesses que le disque dur classique ne peut physiquement pas atteindre. "

Partager

La valeur ajoutée est clairement visible au niveau du business.

De même, les applications transactionnelles classiques peuvent aussi bénéficier de la vitesse offerte par l'AFA. " Une équipe financière qui utilise un système ERP central est typiquement confrontée à de la latence. Or l'AFA est en mesure de lever cette barrière, ce qui permet à une telle équipe de réaliser très facilement un gain de temps important. " Quand bien même il s'agit en fait d'un élément de l'infrastructure informatique, les exemples montrent clairement que le choix du flash n'est finalement pas vraiment une problématique IT. " La valeur ajoutée est clairement visible au niveau du business ", conclut Johan Vervekken. " Du coup, il est relativement aisé de proposer un business case pour la migration vers l'AFA sur base de cette approche. "

Ce dossier a été réalisé en collaboration avec Arrow ECS, distributeur d'IBM.

Apprenez-en davantage sur les solutions AFA d'IBM Flash Storage.

Nos partenaires