L'innovation grâce à l'open source et aux open data

04/01/16 à 09:33 - Mise à jour à 25/01/16 à 15:11

La collaboration stimule et accélère l'innovation. D'où une forte tendance actuelle en faveur de l'ouverture des codes source et des jeux de données. En combinant open source et open data, la qualité des applications ICT s'améliore.

L'innovation grâce à l'open source et aux open data

© iStock

Le logiciel open source ou logiciel à code source ouvert : le terme apparaît à la fin des années 90 mais s'inspire d'une philosophie bien plus ancienne encore. Le concept est certes trivial, mais demeure révolutionnaire : les entreprises qui développent du logiciel considèrent actuellement le code source de leurs solutions comme de la propriété intellectuelle. Celui qui veut utiliser ce logiciel doit donc payer. De la sorte, le fournisseur de logiciels récupère l'investissement consenti dans le développement de l'application.

Librement disponible

La communauté open source part d'un autre point de vue, estimant que le code source est librement disponible. Dès lors, tout un chacun peut l'exploiter, le modifier, y ajouter de nouvelles idées et le partager à nouveau avec la communauté. Le modèle commercial se situe dans les services qu'une entreprise propose autour des applications à code source ouvert. Dans le monde open source, Linux est un nom connu. Linux comprend un ensemble de systèmes d'exploitation open source. La plupart des variantes de Linux sont disponibles gratuitement.

IBM est également un acteur majeur de la communauté open source. L'entreprise participe activement à plus d'une centaine d'initiatives en open source. Il s'agit notamment de projets connus tels qu'Apache Geronimo dans lequel IBM supporte des versions open source spéciales de différentes solutions. Plus tôt dans l'année, IBM a par ailleurs lancé une nouvelle plateforme destinée à permettre aux développeurs travaillant sur de nouvelles technologies de code source ouvert de collaborer avec des spécialistes de l'entreprise. Il s'agit surtout d'innovations en matière de cloud, de mobilité et d'analytique. Via cette plateforme, les développeurs peuvent accéder aux dernières technologies d'IBM et contribuer à de nouveaux projets.

Le modèle open source stimule et accélère l'innovation. C'est pourquoi un nombre croissant d'éditeurs de logiciels choisissent de donner gratuitement le code source de leurs applications. En outre, la disponibilité de données ouvertes (open data) renforce encore cette évolution. Ces données ouvertes sont des sources de données librement accessibles (après anonymisation), provenant tant de services publics que d'entreprises.

Effort partagé

Transport For London constitue un bel exemple à cet égard. La société de transports londonienne ne construit pas elle-même des applis, mais permet aux développeurs d'accéder à ses données - par exemple sur l'utilisation du métro. De même, Gand et Anvers ont entre-temps ouvert certains jeux de données sur la population, la géographie, la mobilité, etc. En l'occurrence, le même concept s'applique : ce n'est pas la ville, mais la communauté open source qui investit dans le développement de nouvelles applications. Il s'agit donc d'un effort partagé et soutenu par une vaste communauté, ce qui donne des résultats meilleurs et plus rapides.

Regardez ici les interviews avec Peter Dens (Kangaroot Linux Solutions) et Franz Bourlet (IBM):

En savoir plus sur:

Nos partenaires