Windows 8 sur l'architecture ARM: impact?

06/01/11 à 12:37 - Mise à jour à 12:37

Source: Datanews

L'annonce que Windows tournera sur l'architecture ARM, suscite immédiatement des questions.

Windows 8 sur l'architecture ARM: impact?

L'annonce que Windows tournera sur l'architecture ARM, suscite immédiatement des questions.

Le fait que Windows puisse tourner sur des processeurs non 'x86' n'est certes pas nouveau. Fin du siècle dernier, Windows NT tournait déjà sur les processeurs Alpha de Digital grâce à une 'hardware abstraction layer' (une couche qui protège le code Windows contre le matériel réel sous-jacent). Concrètement, Microsoft doit donc avant tout, conjointement avec les fabricants, développer une version de cette couche HAL pour ARM. Ou peut-être plusieurs versions.

L'ARM est en effet en premier lieu une architecture de processeur (coeur, services complémentaires,...) que les fabricants peuvent exploiter pour développer leur(s) propre(s) versions(s) du processeur. C'est un peu ce qu'Apple notamment a fait, dans l'optique d'en arriver à une version extrêmement économe en énergie de l'iPad. Il n'existe donc pas un processeur ARM, mais bien tout un ensemble de modèles concrets basés sur une série de versions architecturales ARM différentes. Dans cette HAL (ou dans ces HAL), il conviendra assurément aussi de tenir compte des différentes adaptations, afin de faire tourner Windows de façon optimale (par exemple dans l'optique de la gestion du courant, des aspects graphiques, du nombre de coeurs, etc.). C'est assurément aussi la raison pour laquelle Microsoft cite des noms spécifiques de fabricants et n'annonce pas tout simplement ARM en général.

Reste à savoir aussi si Windows dans sa version Windows 8 est bien le système d'exploitation idéal pour les systèmes mobiles. Or les systèmes mobiles (ou les systèmes embarqués) sont réellement le biotope normal des processeurs ARM. Les applications Windows classiques provenant du monde desktop ou notebook ne semblent pas prêtes en tant que telles à être converties au secteur mobile, est-il apparu. Quant à savoir si les apps dans le monde mobile ont besoin d'un Windows 8 en entier, la question est posée.

Tout cela générera-t-il éventuellement des projets pour un type de netbook (microbook?) qui ferait tourner des applications Windows recompilées? Cela peut sembler étrange au vu des efforts accomplis par Intel pour rendre ses processeurs Atom (x86) aussi économes en courant que possible, afin de les utiliser dans les systèmes mobiles. Ou bien Microsoft pense-t-elle qu'Intel ne réussira pas et compte donc sur ARM. Ceci combiné à l'attente encore longue avant que Windows 8 ne soit lancé sur le marché, fait en sorte qu'il s'agit certes là d'une prise de position, mais qu'aujourd'hui, ce seront des systèmes d'exploitation tels Android, iOS, voire d'autres qui assureront le véritable service sur le marché mobile.

En savoir plus sur:

Nos partenaires