Voici les huit projets pour Telenet Kickstart

09/10/15 à 14:45 - Mise à jour à 14:45

Source: Datanews

D'un jeu de fantaisie pour fans de football jusqu'à une appli qui lit les 'pensées de votre chat: ces huit nouveaux projets vont tenter de se muer en jeunes entreprises viables sous les auspices de Telenet et d'Idealabs.

Voici les huit projets pour Telenet Kickstart

© Telenet Kickstart

Pour la deuxième année consécutive, Idealabs et Telenet tendent conjointement la main vers la communauté des jeunes entreprises anversoises avec un nouveau programme accélérateur de quatre à huit mois maximum.

Les huit projets retenus pour participer au cursus intensif accéléré (sélectionnés parmi 187 envois, ramenés ensuite à 25 équipes) recevront une injection financière de 25.000 euros (pour laquelle il n'y aura pas d'equity en échange) et seront accompagnés par des spécialistes du monde des entreprises et par 80 mentors.

Les quatre équipes qui ont réussi à enthousiasmer le jury au bout de quatre mois, seront aussi prises en considération pour le deuxième et dernier trajet et pourront aussi compter sur un prêt convertible de 50.000 euros.

Sept des huit jeunes entreprises sélectionnées sont actives dans trois domaines constituant aussi des activités de base pour Telenet: 'connected entertainment', 'connected living' et 'connected business'. Le huitième projet, AcademicLabs, avait remporté la dernière compétition 'Battle of Talents' et avait de ce fait reçu une 'wild card'.

Le CEO de Telenet, John Porter, s'est montré hier lors de la présentation des équipes particulièrement satisfait des nouveaux appelés. "Nous avons veillé cette fois à choisir des équipes plus fortes avec des profils se complétant bien", a-t-il affirmé. "C'était là où le bât blessait l'année dernière. Il y avait même parmi elles quelques phénomènes qui s'imaginaient être Steve Jobs."

Ci-dessous, nous vous présentons brièvement les huit candidats:

  • HeyHey Apps: Cette équipe a déjà quelques applis à son palmarès et prépare à présent une application qui, vous lisez bien!, explique ce que votre chat 'pense'. Une plaisanterie? Peut-être bien. Mais les chats sont aussi un phénomène sur le web, et HeyHey Apps pense pouvoir en profiter de manière ludique. L'appli des chats a du resté été conçue par l'illustratrice Eva Mouton.
  • Spionkop: Spionkop pourrait bien devenir un partenaire 'Play Sports' intéressant pour Telenet. L'équipe formée autour de Octavian Susnea introduit la vogue 'Fantasy Football' chez nous avec un jeu permettant aux fans du ballon rond de composer une 'dream team' virtuelle et de gagner des points sur base des prestations réelles de ces joueurs. Aux Etats-Unis, les jeux de ce genre représentent déjà un marché d'1 milliard de dollars, alors que le marché belge n'en est encore qu'à ses débuts.
  • FlatNinja: Peut-être êtes-vous déjà passé par là: rechercher un ou une colocataire. Les prix de l'immobilier en hausse constante font en effet en sorte que chaque année, quelque 20 millions d'Européens cherchent un/une colocataire. Mais comment le ou la trouver? FlatNinja a créé une appli qui présente des lieux d'habitation à la Tinder et qui vous permet d'approuver ou de désapprouver d'un balayage vers la gauche ou la droite.
  • Happs: L'encre du diplôme d'Hannes Hauwaert était à peine sèche qu'il se présentait déjà chez Telenet Kickstart avec un jeu éducatif destiné à rendre l'apprentissage agréable pour les enfants dyslexiques. Il s'agit du reste d'un projet assez personnel car Hannes lui-même a souffert de problèmes de langue dans le passé.
  • Stucom: La communication entre étudiants et propriétaire de kots ne se passe à tout le moins pas toujours comme elle devrait. Un coup de fil ou un message dans l'entrée ne représentent plus la manière la plus efficiente de se plaindre ou de résoudre rapidement l'une ou l'autre question. Stucom prévoit une plate-forme web sociale, où les locataires et les propriétaires peuvent communiquer d'une manière plus structurée.
  • Cumul.io: Avec sa plate-forme, ce starter louvaniste a pour but de placer de manière claire les données professionnelles dans des tableaux de bord interactifs et de les rendre utilisables sur le marché branché de l'analytique visuelle. It's big data Jim, but not as we know it.
  • Transformy: Toute entreprise, petite ou grande, a quasi quotidiennement à faire avec le problème de la transformation des données. Vous avez une liste de données, vous voulez la transformer en une liste un peu différente et vous butez sur des tableaux ou du travail d'assemblage manuel. Transformy propose une réponse à ce problème en transformant dans la forme voulue les données et ce, de manière automatisée.
  • AcademicLabs: AcademicLabs entend être un pondérateur entre d'une part les chercheurs et d'autre part les entreprises. Au niveau mondial, il y a en effet 17 millions de chercheurs actifs dans des laboratoires, chacun avec sa connaissance, mais trop souvent, il est malaisé d'entrer en contact avec ces gens, ce qui fait que trop souvent encore, des idées se perdent.

Nos partenaires