Un nouveau fonds d'investissement d'un demi-milliard d'euros pour aider les starters européen à évoluer

30/05/16 à 10:18 - Mise à jour à 10:17

Source: Datanews

Kees Koolen, le fondateur de Booking.com, a présenté lors de The Next Web à Amsterdam un nouveau fonds de capitalisation européen de 566 millions d'euros, destiné à aider les start-ups technologiques européennes à croître.

Un nouveau fonds d'investissement d'un demi-milliard d'euros pour aider les starters européen à évoluer

. © iStock

Ce nouveau fonds est placé sous le giron du groupe suédois de 'private equity' EQT, et a été créé par Kees Koolen (Booking.com), Hjalmar Winbladh (Rebtel, Sinch) et Lars Jörnow (gamespecialist King).

L'écosystème technologique européen a engendré déjà pas mal d'acteurs globaux (Spotify, BlaBlaCar, Delivery Hero,...). Il est aussi toujours moins difficile pour les entreprises débutantes de récolter du capital d'amorçage, mais lorsque nos entreprises commencent à progresser et doivent évoluer, elles se tournent obligatoirement vers les grands fonds américains aux portefeuilles bien garnis.

Kees Koolen et EQT veulent changer la donne. "Si l'on doit faire continuellement appel aux Américains pour des phases B, C et D, cela en devient dangereux pour les jeunes entreprises européennes en particulier et pour la scène technologique sur le Vieux Continent en général", a-t-on entendu à Amsterdam.

"Avec ce fonds, nous voulons dès lors aussi faire grandir nos entreprises au départ de l'Europe", affirme Thomas von Koch du groupe EQT. "L'objectif est de créer une véritable venture powerhouse capable de rivaliser avec les capital-risqueurs américains."

EQT recherche à présent une nouvelle génération d'unicorns européennes (à savoir des entreprises d'une valeur supérieure à 1 milliard de dollars). Récemment, le véhicule a dirigé notamment d'importantes phases de capitalisation dans le spécialiste e-health suédois Min Dokter et dans le spécialiste finnois de fourniture de denrées alimentaires Wolt.

En savoir plus sur:

Nos partenaires