Teamleader et Take Eat Easy sont les start-up et scale-up de l'année

18/02/16 à 17:34 - Mise à jour à 19/02/16 à 11:33

Source: Datanews

Le spécialiste CRM gantois Teamleader a été élu start-up de l'année lors du Tech Startup Day à The Egg. Le service de livraison de repas chauds à domicile bruxellois Take Eat Easy est pour sa part la scale-up de l'année. Quant à Foodpairing, elle est la petite entreprise la plus disruptive, alors que la limbourgeoise Cr3do peut se prévaloir du titre de start-up la plus singulière parmi la communauté estudiantine.

Teamleader et Take Eat Easy sont les start-up et scale-up de l'année

© web

Startups.be a remis ce jeudi pour la première fois des récompenses à des start-ups qui ont effectué un parcours étonnant durant l'année écoulée. Un jury spécialisé (Omar Mohout, Béatrice De Mahieu, Simon Alexandre, Frederik Tibau et Jean Zurstrassen) avait élaboré de mini-listes dans quatre catégories. C'est la communauté qui a finalement désigné le vainqueur final. En tout, 3.631 personnes ont exprimé leur vote.

"Nous organisons cette manifestation pour fêter le talent belge et le mettre en valeur", déclare Yonca Braeckman de Startups.be. "Nous, les Belges, nous sommes souvent trop modestes à propos de nos performances, alors que nous pouvons être fiers de notre talent technologique interne."

Teamleader et Take Eat Easy remportent les prix principaux et peuvent se prévaloir respectivement des titres de start-up et de scale-up de l'année. On connaît Teamleader en tant que petite entreprise à succès qui crée du software CRM convivial et qui a déjà réussi à recueillir 2,5 millions d'euros auprès de Fortino, le fonds de Duco Sickinghe.

La scale-up Take Eat Easy a pour sa part récolté l'année dernière pas moins de 16 millions d'euros auprès du 'company builder' allemand Rocket Internet (l'entreprise à l'initiative de Zalando notamment) et de quelques fonds anglo-saxons. Le spécialiste en livraison de repas à domicile est actuellement actif dans quelques villes belges, françaises et espagnoles, et vient de lancer à Londres.

Teamleader (36 pour cent des voix) l'a emporté sur Menu Next Door (24 pour cent), Playpass (15 pour cent), Ticto (12 pour cent) et Andaman7 (13 pour cent). Take Eat Easy (43 pour cent), elle, a fait nettement mieux que Collibra (14 pour cent), Edebex (9 pour cent), Awingu (12 pour cent) et Trendminer (22 pour cent).

Idée disruptive

Dans la catégorie 'Disruptive Innovation of the Year', les votants ont choisi Foodpairing, la fameuse start-up brugeoise qui suggère des combinaisons de repas et boissons sur base d'algorithmes, et qui vient d'ouvrir un bureau à New York. Deux des quatre lauréats s'occupent donc de gastronomie: plus belge que cela...

Foodpairing (31 pour cent des voix) a précédé de justesse la louvaniste Datacamp (29 pour cent des suffrages), une start-up qui doit son succès à ses cours d'analyse de données en ligne. Restore (13 pour cent), iBeezi (12 pour cent) et Epeas (15 pour cent) complètent le top 5 dans cette catégorie.

Le quatrième et dernier prix, celui de la 'student start-up of the year', a été attribué à la limbourgeoise Cr3do (ou 'Creating 3D Objects'), une petite entreprise qui entend rendre accessible l'impression 3D aux PME. Cr3do prodigue des conseils sur le type de matériau et de technologie que les entreprises peuvent utiliser en impression 3D. Elle peut aussi créer pour elles des dessins 3D et imprimer leurs produits.

Cr3do l'a emporté avec 32 pour cent des suffrages sur l'appli 'event' louvaniste Eventigrate (qui a récolté tout de même 27 pour cent des voix), NoteCampus (18 pour cent), Sharepaths (13 pour cent) et EVAPP (10 pour cent).

Match IT

Parmi les prix remportés par les lauréats, citons une présence chez Belcham à New York, un support de croissance de la part d'Ernst & Young, la possibilité d'une présentation (pitch) lors du tout nouveau Match IT-jobevent de Data News, un voyage accompagné à Londres et de nombreuses sessions de coaching.

Avec plus de mille visiteurs lors de ce Tech Startup Day à The Egg, l'on peut raisonnablement parler d'une édition record. Le vice-premier ministre Alexander De Croo (Open VLD), Omar Mohout (Sirris), Bart Van der Roost (Gustaf), Karen Boers (Startups.be), David Dab (ING), Frank Maene (Volta Ventures), Bruno Lowagie (iText) et Georges Caron (Keemotion) notamment ont soit pris la parole, soit présenté un atelier lors de cet événement.

En savoir plus sur:

Nos partenaires