Travail dur, salaire flexible

Travail dur, salaire flexible

Certes, la nature de la fonction et les perspectives de carrière sont importantes. Mais au final, le travail est en premier lieu une question d'argent. Et les informaticiens ne font pas exception. En outre, les avantages extralégaux jouent un rôle significatif. Si l'employeur leur supprimait la voiture de société, 6 informaticiens sur 10 envisageraient de changer d'emploi.

L'informaticien belge reste recherché

L'informaticien belge reste recherché

La pénurie de profils ICT oblige les entreprises à se montrer créatives en matière de recrutement et de rétention de leur personnel. Plutôt que de chercher désespérément à embau-cher, elles partent plutôt à la chasse aux talents. Et dans le domaine de la rétention, le plan salarial reste très souvent un argument déterminant.

L'informaticien belge est-il fidèle ?

L'informaticien belge est-il fidèle ?

Els Bellens - Rares sont les métiers aussi recherchés que celui d'informaticien spécialisé. Et celui-ci le sait également. Mais quelle est en fait la loyauté de l'informaticien ? Et l'employeur veille-t-il à ce que celui-ci ne soit pas attiré par une herbe plus verte ?

L'informaticien belge se montre confiant

L'informaticien belge se montre confiant

Els Bellens - L'informaticien belge est clairement satisfait de son emploi. Telle est la conclusion majeure de l'enquête salaires de Data News. Cet informaticien est également satisfait de son salaire.

L'informaticien belge confiant dans l'avenir

L'informaticien belge confiant dans l'avenir

L'informaticien belge semble ne pas être préoccupé par la robotisation. A peine 6 % d'entre eux craignent de voir leur emploi être remplacé dans un proche avenir par un robot, une appli ou un logiciel. Telle est une conclusion de l'enquête salaires de Data News.