Cinq 'virus d'avril': drôles, mais nuisibles

Cinq 'virus d'avril': drôles, mais nuisibles

Cinq bugs, sélectionnés par le spécialiste antivirus BullGuard, qui semblent peut-être drôles à première vue, mais qui font certainement moins rire, une fois qu'ils ont contaminé votre ordinateur.




Que faire avec le rançongiciel Cryptolocker?

Que faire avec le rançongiciel Cryptolocker?

Le virus Cryptolocker se manifesterait depuis peu aussi en Belgique. Les renseignements sont limités, mais que faire pour éviter la contamination et comment réagir quand vos données sont prises en otage?




Présence de virus dans l'équipement médical

Présence de virus dans l'équipement médical

Les experts médicaux se font toujours plus de souci à propos de la présence de malware dans l'équipement médical tournant sous des systèmes d'exploitation désuets.




Flame, le successeur de Stuxnet

Flame, le successeur de Stuxnet

L'infâme Stuxnet semble avoir un descendant nettement plus fort et plus complexe encore sous la forme de Flame, qui ne sabote pas, mais espionne probablement depuis des années déjà. Il y a quelques années, Stuxnet avait défrayé la chronique en attaquant et en sabotant des systèmes industriels. Sa victime fut l'Iran, où des centrifugeuses au gaz pour l'enrichissement d'uranium avaient été sabotées. Stuxnet engendra pas mal de spéculations, du fait qu'il était particulièrement sophistiqué, ce qui fit supposer que ce maliciel (malware) était une arme fabriquée par le gouvernement d'un pays. Ensuite, l'on vit apparaître encore DuQu, un autre maliciel soupçonné d'attaques contre des installations industrielles.


600.000 Mac réunis dans un botnet mondial

600.000 Mac réunis dans un botnet mondial

Le cheval de Troie 'Flashback' aurait regroupé 600.000 ordinateurs Mac contaminés dans un botnet mondial, en ce compris des Mac à Cupertino même. Le spécialiste russe de la sécurité Dr Web affirme 550.000 à 600.000 Mac sont infectés par le cheval de Troie 'backdoor.flashback.39' et font partie d'un botnet international. Ce botnet est un ensemble d'ordinateurs qui peuvent être exploités par des criminels et des pirates pour lancer notamment des attaques contre des sites web. Selon Dr Web, plus de la moitié des Mac contaminés se trouverait aux Etats-Unis, dont 274 à Cupertino même, siège du quartier général d'Apple. En outre, il y en a aussi de grands nombres au Canada et en Grande-Bretagne.



Un faux logiciel eCops harcèle les PC belges

Un faux logiciel eCops harcèle les PC belges

Un maliciel (malware) circule sur les PC belges et tente de soutirer de l'argent aux gens en se faisant passer pour le centre d'appel belge pour les abus internet 'eCops'. Voilà ce que signale Luc Beirens, responsable de la Federal Computer Crime Unit de la police, sur son weblog. Il s'agit d'une combinaison de ce qu'on appelle en jargon un maliciel 'ransomware' utilisé pour racketter des personnes et d'un maliciel de hameçonnage ('phishing') par lequel les cybercriminels prennent l'apparence d'une instance fiable, afin de soutirer de l'argent ou des données aux gens. Le logiciel bloque le PC des victimes.



La CSC furieuse sur l'ICT-manager du SPF Finances

La CSC furieuse sur l'ICT-manager du SPF Finances

L'infection virale au SPF Finances est la goutte d'eau qui fait déborder le vase de la CSC qui exige le départ de l'ICT-manager, Louis Collet. La contamination virale au SPF Finances a été en fin de compte révélée par l'organisation syndicale CSC Services Publics, car "c'était là l'énième problème d'une longue série", selon Marc Nijs, secrétaire à la CSC Services Publics, département Finances. L'infection par "un virus connu, contre lequel des mesures existent, mais qui n'ont clairement pas été prises, est manifestement une question de négligence, explique Nijs sans ambages. Les conséquences sont plus importantes qu'on le dit, et nous ne sommes encore qu'au début de la catastrophe."



Le virus Sality infecte le SPF Finances

Le virus Sality infecte le SPF Finances

Les PC du SPF Finances souffrent encore et toujours d'une contamination par le virus Sality.gen et ne seront réparés que mardi soir.




Un virus paralyse les guichets de Landen

Un virus paralyse les guichets de Landen

Ce mardi, un mail a contaminé l'infrastructure ICT de la commune de Landen, ce qui a rendu le back office et les services aux guichets indisponibles.