Les géants technologiques américains insuffisamment transparents

Les géants technologiques américains insuffisamment transparents

Qu'ont en commun de grandes entreprises technologiques comme Google, Apple, Microsoft, IBM, Oracle, Samsung, Qualcomm, HP, Intel et Cisco? Le fait qu'elles n'accordent pas suffisamment d'intérêt à la transparence. Voilà ce qui ressort d'un rapport de l'organisation non gouvernementale 'Transparancy International' (TI). TI entend combattre la corruption. L'ONG a donc étudié la politique de transparence de 150 entreprises mondiales, dont la fortune globale est supérieure à 11.000 milliards de dollars. Il est question ici de transparence dans la fourniture d'informations à propos du montant d'impôts payé exactement par l'entreprise, dans quels pays les revenus sont rapportés, comment se présente précisément la structure de l'entreprise et ce que cette dernière fait pour lutter contre la corruption. Des renseignements très importants pour des investisseurs potentiels, mais tout autant pour les clients de ces entreprises. C'est sur base de ces critères que TI a attribué un score à chacune d'elles.