'Les Américains ont accès à la plupart des PC dans le monde'

'Les Américains ont accès à la plupart des PC dans le monde'

La NSA a trouvé une façon d'installer un spyware sur les disques durs de quasiment tous les grands fabricants de disques durs (Western Digital, Seagete, Toshiba, IBM, Samsung,...), selon Kaspersky Lab. Les autorités américaines ont ainsi accès à quasiment tous les PC au monde.


Stuxnet plus ancien qu'attendu

Stuxnet plus ancien qu'attendu

Une version précoce du maliciel (malware) d'attaque Stuxnet aurait été développé en 2005 déjà, selon une étude effectuée par le spécialiste de la sécurité Symantec.



L'Iran annonce, puis dément, avoir déjoué une nouvelle cyberattaque

L'Iran annonce, puis dément, avoir déjoué une nouvelle cyberattaque

Un responsable régional iranien de la défense civile a annoncé mardi que l'Iran avait déjoué une nouvelle cyberattaque visant des installations industrielles dans le sud du pays, avant de démentir avoir tenu ces propos quelques heures plus tard.




Flame, le successeur de Stuxnet

Flame, le successeur de Stuxnet

L'infâme Stuxnet semble avoir un descendant nettement plus fort et plus complexe encore sous la forme de Flame, qui ne sabote pas, mais espionne probablement depuis des années déjà. Il y a quelques années, Stuxnet avait défrayé la chronique en attaquant et en sabotant des systèmes industriels. Sa victime fut l'Iran, où des centrifugeuses au gaz pour l'enrichissement d'uranium avaient été sabotées. Stuxnet engendra pas mal de spéculations, du fait qu'il était particulièrement sophistiqué, ce qui fit supposer que ce maliciel (malware) était une arme fabriquée par le gouvernement d'un pays. Ensuite, l'on vit apparaître encore DuQu, un autre maliciel soupçonné d'attaques contre des installations industrielles.


Stuxnet possède au moins quatre frères et s½urs

Stuxnet possède au moins quatre frères et s½urs

Stuxnet n'est pas seul. Le virus qui a détérioré des installations nucléaires en Iran, appartient en effet à une famille comptant au moins cinq cyber-armes nuisibles sorties de la même plate-forme de développement. Voilà ce qu'affirme le spécialiste russe de la sécurité Kaspersky Lab. Les experts en cyber-sécurité affirment depuis assez longtemps déjà que les Etats-Unis et Israël sont à l'origine de Stuxnet, mais ces deux pays ne veulent donner aucun commentaire en la matière. Plus tôt cette semaine, le Pentagon (le siège du ministère américain de la défense) a refusé aussi de réagir à l'enquête menée par Kasperksy.



Premier exercice de sécurité Etats-Unis-Europe

Premier exercice de sécurité Etats-Unis-Europe

Les Etats-Unis et des pays européens ont réalisé un exercice de sécurité d'une journée pour lutter contre les fuites de données et les attaques Scada.



Stuxnet: "Nous suspectons la Belgique"

Stuxnet: "Nous suspectons la Belgique"

Lors de la conférence Black Hat consacrée à la sécurité, l'on a remis les 'pwnies', à savoir des prix attribué aux événements les plus étonnants et aux entreprises les plus... empotées dans le domaine de la sécurité. Il y a même été question de la Belgique.




Stuxnet sur commande contre l'Iran

Stuxnet sur commande contre l'Iran

Le ver Stuxnet qui s'est attaqué plus tôt cette année aux installations industrielles, semble être toujours plus une agression commanditée contre l'Iran.


Le panier de crabes de Stuxnet

Le panier de crabes de Stuxnet

Les attaques contre les systèmes ICT sont aussi anciennes que l'informatique elle-même. L'information est précieuse en effet, et les systèmes ICT riches en informations sont des cibles aussi attrayantes que les coffres-forts et autres cassettes à travers les siècles.