Steria et Sopra fusionnent

Steria et Sopra fusionnent

Steria et Sopra fusionnent pour devenir une entreprise IT réalisant un chiffre d'affaires de 3,1 milliards d'euros et occupant 35.000 personnes dans 24 pays. L'accord devrait être entériné d'ici l'automne.





Nouveau système à voter: de grands points d'interrogation

Nouveau système à voter: de grands points d'interrogation

Il semble très douteux que les élections communales de l'année prochaine se déroulent avec un nouveau système de vote électronique. Le groupe Smartmatic-Steria, qui avait décroché fin de l'année dernière l'appel d'offres en vue de fournir un prototype opérationnel d'un nouveau système de vote électronique, n'y est encore et toujours pas arrivé. En raison de ce retard, ces entreprises risquent dès à présent de se voir infliger une amende monstre. En outre, d'autres entreprises se manifestent.


Le groupe Smartmatic-Steria fournirait le système de vote électronique

Le groupe Smartmatic-Steria fournirait le système de vote électronique

La nouvelle solution de vote électronique pour le gouvernement tant fédéral que flamand émanera du groupe franco-sud-américain Smartmatic-Steria. Du moins si le prototype et le test de celui-ci s'avèrent positifs. Ce n'est qu'ensuite qu'un contrat-cadre définitif d'une durée de 15 ans sera conclu. La valeur de ce contrat oscillerait entre 150 et 250 millions d'euros. Smartmatic est un spécialiste des systèmes d'e-voting. Cette entreprise a été créée en 2000 au Venezuela et est à présent installée en Barbade. Elle dispose de filiales en Europe: à Londres et à Amsterdam. Smartmatic s'est associée à l'entreprise française de services ICT Steria.


Steria: accès au cloud en 30 minutes

Dans le cadre d'un partenariat avec Cisco, Steria lance une offre de Platform as a Service flexible à laquelle les clients pourront accéder en 30 minutes.