La japonaise Softbank veut racheter l'américaine Sprint
La japonaise Softbank veut racheter l'américaine Sprint
La japonaise Softbank veut racheter l'américaine Sprint
La japonaise Softbank veut racheter l'américaine Sprint
La japonaise Softbank veut racheter l'américaine Sprint
La japonaise Softbank veut racheter l'américaine Sprint
02858312012-10-15 12:20:172014-09-25 18:49:292012-10-15 12:20:16DataNewsPas de parutionNormalArticleStefan GrommenPar Stefan GrommenActualitéLeVif DataNews

La japonaise Softbank veut racheter l'américaine Sprint

L'opérateur mobile japonais Softbank libère 20 milliards de dollars pour prendre une participation de 70 pour cent dans l'entreprise américaine Sprint Nextel.

autohttp://datanews.levif.be/ict/actualite/la-japonaise-softbank-veut-racheter-l-americaine-sprint/article-normal-285831.htmlhttp://m.datanews.levif.be/ict/actualite/la-japonaise-softbank-veut-racheter-l-americaine-sprint/article-normal-285831.htmlhttp://datanews.levif.be/ict/actualite/http://m.datanews.levif.be/ict/actualite/
La japonaise Softbank veut racheter l'américaine Sprint

L'opérateur mobile japonais Softbank libère 20 milliards de dollars pour prendre une participation de 70 pour cent dans l'entreprise américaine Sprint Nextel.

Softbank est le troisième plus grand opérateur mobile nippon. L'entreprise recherche activement des activités en dehors du marché japonais en perte de vitesse. Voilà pourquoi Softbank vient de libérer 20 milliards de dollars pour acquérir une participation majoritaire de 70 pour cent dans la société américaine Sprint Nextel, annoncent CNBC et l'agence de presse Bloomberg. Softbank achètera pour 12 milliards de dollars d'actions Sprint existantes et pour 8 milliards de dollars d'actions nouvellement émises. Il s'agirait là du plus important rachat étranger effectué par une entreprise japonaise depuis l'an 2000.

Cela fait des années déjà que Sprint Nextel est en difficultés. Il y a cinq ans, Sprint avait payé 36 milliards de dollars pour racheter Nextel. Depuis lors, la société a déjà perdu 7,7 millions d'abonnés, après des problèmes d'intégration et des plaintes mettant en cause la qualité des réseaux. Le tout nouveau réseau LTE que Sprint est en train de déployer, offre cependant des opportunités - et c'est ce qui s'est dit aussi au Japon. Tant Softbank que Sprint comptent en outre très fort sur le succès de l'iPhone d'Apple qu'elles proposent toutes deux en diverses formules.

543grommen-stefanGrommenStefanreporter/assets/231/avatar_118521.jpgstefan.grommen@datanews.behttps://twitter.com/sgrommenhttp://be.linkedin.com/in/stefangrommen<p>Stefan Grommen est rédacteur de Data News.</p>http://datanews.levif.be/ict/auteurs/stefan-grommen-543.htmlhttp://m.datanews.levif.be/ict/auteurs/stefan-grommen-543.htmlacquisitionSoftbankSprint Nextel
Ericsson, Alcatel-Lucent et Samsung décrochent un méga-contrat chez Sprint Nextel
Ericsson, Alcatel-Lucent et Samsung décrochent un méga-contrat chez Sprint Nextel
Ericsson, Alcatel-Lucent et Samsung décrochent un méga-contrat chez Sprint Nextel
Ericsson, Alcatel-Lucent et Samsung décrochent un méga-contrat chez Sprint Nextel
03139192010-12-07 11:56:012014-09-26 15:42:282010-12-07 11:56:00DataNewsPas de parutionNormalArticleStefan GrommenPar Stefan GrommenActualitéLeVif DataNews

Ericsson, Alcatel-Lucent et Samsung décrochent un méga-contrat chez Sprint Nextel

L'intégrateur européen de réseaux Ericsson a, conjointement avec Alcatel-Lucent et Samsung, décroché un contrat de 4 à 5 milliards de dollars auprès de l'opérateur américain Sprint Nextel.

autohttp://datanews.levif.be/ict/actualite/ericsson-alcatel-lucent-et-samsung-decrochent-un-mega-contrat-chez-sprint-nextel/article-normal-313919.htmlhttp://m.datanews.levif.be/ict/actualite/ericsson-alcatel-lucent-et-samsung-decrochent-un-mega-contrat-chez-sprint-nextel/article-normal-313919.htmlhttp://datanews.levif.be/ict/actualite/http://m.datanews.levif.be/ict/actualite/

L'intégrateur européen de réseaux Ericsson a, conjointement avec Alcatel-Lucent et Samsung, décroché un contrat de 4 à 5 milliards de dollars auprès de l'opérateur américain Sprint Nextel.

Ericsson, Alcatel-Lucent et Samsung devront regrouper dans une station de base unique les différentes bandes spectrales supportées par Sprint aux Etats-Unis. Sprint possède un réseau CDMA (le pendant américain du GSM) sur la bande 1900 MHz, un accord 'wholesale' avec Clearwire pour Wimax sur la bande 2,5 GHz, ainsi qu'un réseau iDEN sur la bande 800 MHz. En regroupant ces différentes bandes de fréquences en une seule station de base, Sprint espère disposer d'une plus grande flexibilité dans le choix d'une technologie spécifique sur n'importe quelle bande spectrale.

Le projet représenterait un investissement de 4 à 5 milliards de dollars et prendrait de 3 à 5 ans. Sprint table ainsi sur une économie oscillant entre 10 et 11 milliards de dollars en 7 ans grâce à une réduction des coûts en énergie et en itinérance (roaming).

Selon des médias américains, les intégrateurs de réseaux chinois Huawei et ZTE ont été exclus de l'accord "pour des raisons de sécurité nationale" de la part des pouvoirs publics (comprenez: il est impensable qu'une entreprise chinoise ait la main mise sur une infrastructure réseautique américaine).

543grommen-stefanGrommenStefanreporter/assets/231/avatar_118521.jpgstefan.grommen@datanews.behttps://twitter.com/sgrommenhttp://be.linkedin.com/in/stefangrommen<p>Stefan Grommen est rédacteur de Data News.</p>http://datanews.levif.be/ict/auteurs/stefan-grommen-543.htmlhttp://m.datanews.levif.be/ict/auteurs/stefan-grommen-543.htmlSamsungAlcatel-LucentEricssoncontratSprint Nextel