Donald Trump impopulaire dans la Silicon Valley

Donald Trump impopulaire dans la Silicon Valley

Donald Trump en a terminé avec son premier événement de collecte de fonds dans la Silicon Valley. Il est évident que la région ne marque pas vraiment de l'enthousiasme pour le candidat républicain aux élections présidentielles américaines.


On a les dents longues à la Silicon Valley

On a les dents longues à la Silicon Valley

Els Bellens - Gawker a jeté l'éponge cette semaine. Le site de blogs, qui assumait non sans fierté le rôle de trublion de la Silicon Valley, a sombré suite aux procès intentés son encontre.



'Trump, une catastrophe pour l'innovation'

'Trump, une catastrophe pour l'innovation'

Dans la course à la Maison-Blanche, Donald Trump ne peut en aucun cas compter sur le soutien de près de 150 dirigeants d'entreprises high-tech américaines, telles qu'Apple, Twitter et eBay. Jeudi, dans une lettre ouverte sur Medium.com, ils ont expliqué pourquoi le candidat républicain à la présidence serait une catastrophe pour l'innovation.3 réactions


Crise dans la Silicon Valley: quel impact chez nous?

Crise dans la Silicon Valley: quel impact chez nous?

Frederik Tibau - L'âge d'or des start-up dans la Silicon Valley est révolu. Le nombre de sociétés technologiques largement financées mais qui ne parviennent pas à répondre aux attentes élevées ne cesse de croître, ce qui rend les investisseurs plus prudents et les incite à serrer les cordons de la bourse. Un effet correcteur s'ensuivra-t-il en Europe ?



La Silicon Valley veut Michael Bloomberg à la présidence, mais a-t-il une chance?

La Silicon Valley veut Michael Bloomberg à la présidence, mais a-t-il une chance?

L'industrie technologique de la Silicon Valley considère comme 'l'un des siens' Michael Bloomberg, fiscalement conservateur et socialement libéral. Voilà pourquoi elle le verrait bien en tant que nouveau président des Etats-Unis. La question est de savoir s'il a une chance de le devenir.