Twitter s'empare de Smyte et ferme aussitôt le service

Twitter s'empare de Smyte et ferme aussitôt le service

Twitter a racheté la petite entreprise anti-spam Smyte. Cette dernière est spécialisée en 'trust and safety as a service'. Immédiatement après le rachat, l'API de Smyte a été fermée.

'Nous devons échapper au modèle commercial de la Silicon Valley'

'Nous devons échapper au modèle commercial de la Silicon Valley'

L'auteur Andrew Keen critique de manière véhémente les entreprises technologiques de la Silicon Valley. Le CEO de Facebook, Mark Zuckerberg, notamment ne trouve guère grâce à ses yeux: 'Il continue de croire bien trop longtemps à ses propres contes de fées.'

Les 9 'décès' technologiques de 2017

Les 9 'décès' technologiques de 2017

Cette année fut pour le moins tumultueuse. Elle a enregistré non seulement la disparition de divers chanteurs, acteurs et politiciens, mais aussi d'entreprises connues et de technologies appréciées ou non. Nous passons ci-après en revue les 'décès' technologiques les plus étonnants de 2017.

Pieter Abbeel lance sa propre entreprise AI

Pieter Abbeel lance sa propre entreprise AI

Le Belge Pieter Abbeel quitte OpenAI pour créer sa propre petite entreprise dans la Silicon Valley. Il entend mettre en pratique son expertise dans l'intelligence artificielle en développant des robots capables d'apprendre à effectuer des tâches humaines. Voilà ce qu'on peut lire dans The New York Times.

Google découvre aussi des annonces politiques russes

Google découvre aussi des annonces politiques russes

Le 'problème russe' prend de l'ampleur dans la Silicon Valley. Après Facebook, voici en effet que Google découvre également des annonces politiques russes destinées à influencer les électeurs américains en préambule aux élections présidentielles de l'année dernière.

Slack recueille 250 millions de dollars auprès d'investisseurs

Slack recueille 250 millions de dollars auprès d'investisseurs

Slack, l'entreprise à l'initiative de l'application de messagerie bureautique éponyme, récolte 250 millions de dollars dans le cadre d'une nouvelle phase de capitalisation. Ce qui est étonnant ici, c'est la participation prise par la japonaise SoftBank dans la firme.

Google poursuivi par trois ex-employées pour discrimination salariale

Google poursuivi par trois ex-employées pour discrimination salariale

Trois anciennes salariées de Google ont déposé plainte jeudi en Californie contre leur ancien employeur, estimant avoir été moins bien rémunérées que leurs collègues masculins, ont indiqué leurs avocats, nouvelle illustration des accusations de sexisme de plus en plus fréquentes dans la Silicon Valley.

Pourquoi Google défend un site de prostitution enfantine

Pourquoi Google défend un site de prostitution enfantine

Els Bellens - Un projet de loi qui aurait, à première vue, dû passer sans problème, est devenu aux Etats-Unis l'enjeu d'une lutte opposant politiciens, services de polices et groupes s'opposant à la prostitution enfantine d'une part, et les géants technologiques de la Silicon Valley d'autre part. Pourquoi?

Derrière le machine learning : rien d'autre que des humains

Derrière le machine learning : rien d'autre que des humains

Els Bellens - Nous créons de plus en plus souvent des intelligences artificielles, capables de prendre des décisions ou de calculer par elles-mêmes, par le biais du machine learning (apprentissage machine) et d'algorithmes. Ces IA ne sont néanmoins pas aussi objectives que ce que beaucoup semblent penser, écrit Els Bellens, rédactrice de Data News.

Tour d'horizon du sexisme dans la Silicon Valley

Tour d'horizon du sexisme dans la Silicon Valley

Le mois dernier, Travis Kalanick a quitté Uber, notamment après des accusations de sexisme extrême. Problème résolu ? Bien sûr que non. La tache d'huile des scandales s'étend de plus en plus dans le monde du capital-risque.

Et si on parlait de mort et de résurrection dans la Silicon Valley...

Et si on parlait de mort et de résurrection dans la Silicon Valley...

Els Bellens - La Silicon Valley semble parfois tourner complètement autour du capital-risque. Tout le monde n'y a à la bouche que des termes comme phases de financement d'amorçage, d'unicorns (startups évaluées à plus d'un milliard de dollars) et autres. Mais parfois, cela tourne carrément à la débâcle. Coraid était l'une de ces jeunes entreprises dans le vent au début des années 2010. La firme de stockage réseautique tomba cependant de haut et tente à présent de repartir de plus belle.

Des lobbyistes de la Silicon Valley prennent Bruxelles pour cible

Des lobbyistes de la Silicon Valley prennent Bruxelles pour cible

Des géants technologiques de la Silicon Valley sont en train d'augmenter à un rythme soutenu leurs dépenses de lobbying au sein de l'UE. Ces trois dernières années, des entreprises telles Facebook, eBay et Netflix ont en effet amplifié de pas moins de 278 pour cent le montant consacré au travail de lobbying. Voilà ce qui ressort d'un rapport de Transparency International.