Les pompiers pestent à propos de la faible couverture d'Astrid

Les pompiers pestent à propos de la faible couverture d'Astrid

"C'était pénible", voilà comment les pompiers qualifient leur travail de la nuit dernière pour éteindre l'incendie qui a enflammé les bruyères de Kalmthout. Non seulement le vent violent leur a posé des problèmes, mais le réseau de communication Astrid réservé aux services de secours ne leur a pas non plus facilité la tâche. "Le système de communication nous a lâché quasiment toute la nuit", déclare en soupirant le commandant des pompiers, Erik Janssen, à nos collègues de la VRT. "Et de toute manière, la couverture du réseau à cet endroit est déjà faible."