Thales s'empare de Gemalto au nez et à la barbe d'Atos

Thales s'empare de Gemalto au nez et à la barbe d'Atos

Finalement, ce n'est pas Atos, mais bien Thales qui rachète le fabricant de cartes mères néerlandais Gemalto. La multinationale française déboursera pour ce faire 4,6 milliards d'euros.