Des acteurs IT en vue se répartissent un méga-contrat européen

Des acteurs IT en vue se répartissent un méga-contrat européen

Cinq acteurs IT ont décroché conjointement un contrat d'une valeur d'un peu moins d'un demi-milliard d'euros. En tout, un millier de consultants IT seront actifs au sein des institutions de la Commission européenne.


Ordina accusée de fraude aux Pays-Bas

Ordina accusée de fraude aux Pays-Bas

L'entreprise ICT a fraudé en participant à des adjudications publiques. Ordina a notamment obtenu des informations sensibles qui lui ont donné une avance sur la concurrence.




Les actionnaires d'Ordina se prononceront sur un nouveau financement

Les actionnaires d'Ordina se prononceront sur un nouveau financement

Les actionnaires du fournisseur néerlandais de services ICT Ordina voteront le 1er décembre 2011 sur l'émission de nouvelles actions pour un montant de 40 millions d'euro et sur un nouveau crédit bancaire de 55 millions d'euros.



Ordina vise 30% de croissance de son chiffre d'affaires

Ordina vise 30% de croissance de son chiffre d'affaires

Une ambitieuse Ordina vise 30% de croissance de son chiffre d'affairesLe prestataire de services IT Ordina vise 30% de croissance de son chiffre d'affaires d'ici 2014. Dans ce but, l'entreprise recherche 150 nouveaux collaborateurs.


Le CEO d'Ordina s'en va

Le CEO d'Ordina s'en va

Ronald Kasteel quittera l'entreprise le 1er septembre 2011.


"L'avenir d'Ordina est incertain"

"L'avenir d'Ordina est incertain"

"Ordina ne va pas s'effondrer d'un coup, mais l'avenir de l'entreprise est quand même incertain."


Hans Vets quitte Ordina au bout de sept ans

Hans Vets quitte Ordina au bout de sept ans

Le CEO Hans Vets quitte l'intégrateur IT Ordina au terme de sept années d'activité. A partir du 14 février, il sera remplacé par Franky Van Damme.


RealDolmen lorgne Qurius et Ordina

RealDolmen lorgne Qurius et Ordina

Il n'y a pas encore de négociations, mais le fait est que l'entreprise de services ICT RealDolmen montre de l'intérêt pour ses homologues néerlandais Qurius et Ordina. C'est l'agence de presse Reuters qui l'a révélé en affirmant que le CEO de RealDolmen, Bruno Segers, avait dévoilé dans une interview que son entreprise était en pourparlers avec les entreprises néerlandaises Qurius et Ordina. Sur Facebook et Twitter, Segers dément toutefois que des négociations soient en cours: "RealDolmen suit des acteurs sur les marchés du Benelux et français, mais il n'y a pas de négociations de rachat en cours avec Qurius ou Ordina".