Le rançongiciel, nouvelle poule aux oeufs d'or

Le rançongiciel, nouvelle poule aux oeufs d'or

Le cybercrime a un nouveau passe-temps. Plusieurs rapports sur la sécurité montrent en effet que la popularité du rançongiciel ne cesse de croître, avec toutes les conséquences que cela implique.

Le gouvernement belge lance une campagne contre le ransomware

Le gouvernement belge lance une campagne contre le ransomware

Le nombre de victimes de ce qu'on appelle le ransomware (rançongiciel) a crû de manière exponentielle ces dernières années, selon le Centre pour la Cyber-sécurité et la Federal Computer Crime Unit. Pour contrer le phénomène, le duo va collaborer avec des partenaires internationaux, dont Kaspersky Lab.

Le Centre pour la Cyber-sécurité: '6.491.641 millions de Belges aident les cybercriminels'

Le Centre pour la Cyber-sécurité: '6.491.641 millions de Belges aident les cybercriminels'

Le Centre pour la Cyber-sécurité Belgique (CCB) et la Cyber Security Coalition lancent ce jeudi la plus importante campagne de sensibilisation belge en matière de cyber-sécurité, placée sous le slogan "6.491.641 millions de Belges aident les cybercriminels". Ce nombre provient en fait d'une étude effectuée par l'UGent et concerne le nombre de personnes qui protègent insuffisamment, voire pas du tout leur ordinateur, tablette ou smartphone.

Le gouvernement va regrouper ses forces de cyber-lutte au sein du CCB

Le gouvernement va regrouper ses forces de cyber-lutte au sein du CCB

Le Belgian Computer Emergency Response Team (CERT.BE) sera bientôt hébergé au sein du Centre pour la Cyber-sécurité Belgique. Ce qui est étonnant, c'est que le personnel ne déménagera pas, mais que CERT.be pourra engager plus de monde.

Des centaines de milliers de Belges recevront cette mise en garde des autorités: 'Vous êtes piraté'

Des centaines de milliers de Belges recevront cette mise en garde des autorités: 'Vous êtes piraté'

Tout utilisateur qui a été la proie de criminels en ligne, en sera informé par les autorités. Voilà ce qu'annoncent les journaux flamands De Standaard et Het Nieuwsblad ce vendredi. Pour le moment, jusqu'à un demi-million d'ordinateurs belges seraient déjà tombés aux mains de pirates et serviraient à lancer des cyber-attaques et ce, à l'insu de leurs propriétaires.