Le 'killswitch' qui brillait par son... absence dans Wannacry

Le 'killswitch' qui brillait par son... absence dans Wannacry

2017 fut l'année au cours de laquelle le grand public fit connaissance avec le ransomware (rançongiciel). WannaCry agressa en effet des centaines de milliers d'ordinateurs et mit ainsi directement la sécurité à l'ordre du jour. A l'aide de quelques outils de la NSA. A présent que les choses se sont quelque peu décantées, les chercheurs en sécurité font le point.