Open source or not to open source: subterfuge ou analyse?

Open source or not to open source: subterfuge ou analyse?

Le Prof. Carlos De Backer a abordé dans une opinion parue dans Data News le débat qui vient à nouveau de se manifester à propos de l'utilisation des logiciels open source dans l'enseignement, les pouvoirs publics et les entreprises. Il conclut que c'est la qualité des logiciels qui doit primer, et que le débat en question est inutile, car les deux types de software ont acquis leur droit à l'existence et sont complémentaires.


"Pas moyen de faire entrer l'open source au parlement flamand"

"Pas moyen de faire entrer l'open source au parlement flamand"

Le parlementaire flamand Ludo Sannen (sp.a) maugrée, parce qu'une question parlementaire orale sur l'utilisation de l'open source dans l'enseignement a été rejetée. Boudewijn Bouckaert (LDD), président de la commission 'Onderwijs en Gelijke kansen' (enseignement et égalité des chances), qualifie les jérémiades de Sannen d'inopportunes. Fin février, un débat sur l'utilisation de l'open source et des logiciels libres au sein du gouvernement flamand et des administrations locales a eu lieu dans le cadre de la commission parlementaire en charge des affaires administratives. A cette occasion, Sannen avait posé une question similaire à propos de l'utilisation de l'open source au sein de l'enseignement flamand dans le cadre de la commission 'Onderwijs en Gelijke kansen', et l'avait adressée au ministre flamand de l'enseignement, Pascal Smet.