Un e-reader de 1935

Un e-reader de 1935

Le secteur du livre traditionnel ne sait pas très bien sur quel pied ...


Ventes décevantes de tablettes et de liseuses

Ventes décevantes de tablettes et de liseuses

Contre toute attente, les ventes de tablettes et de liseuses ont reculé au cours du premier trimestre de cette année. Selon IDC, il s'agit d'une baisse non négligeable de 28%. Pourtant, ce même bureau d'études annonce dans la foulée une augmentation des prévisions de ventes pour 2011. IDC estime à présent que 53,5 millions de tablettes au total seront vendues en 2011. Lors d'une estimation précédente, IDC avant tablé sur 50,4 millions d'appareils. IDC attribue ce niveau de ventes de tablettes inférieur à celui escompté à une baisse de la demande auprès du consommateur, mais également à des accrocs dans la chaîne d'approvisionnement. L'iPad et l'iPad 2 d'Apple dominent toujours le marché de loin, même si les ventes ont également été inférieures aux attentes les concernant.



L'avenir de la lecture numérique dépend du contenu

L'avenir de la lecture numérique dépend du contenu

La lecture numérique de magazines et de livres ne s'est pas encore vraiment imposée chez nous, mais elle est quand même promise à un bel avenir. Il faut toutefois que les éditeurs proposent du contenu unique ou des publications sur des supports électroniques, s'ils veulent que les clients paient pour cela.