La Commission européenne offre un peu de répit à Google

La Commission européenne offre un peu de répit à Google

La Commission européenne a accordé à Google un délai supplémentaire de six semaines pour répondre à une plainte pour abus de position dominante avec son système d'exploitation mobile Android. " L'entreprise américaine a jusqu'au 7 septembre pour réagir ", a déclaré mercredi une porte-parole de la Commission européenne.