Les opérateurs belges ont profité de l'effet volcanique

Les opérateurs belges ont profité de l'effet volcanique

Les opérateurs mobiles belges ont tiré eux aussi davantage de rentrées de l'éruption du volcan islandais. Les voyageurs bloqués ont en effet appelé plus et ont donc dû s'acquitter de nettement plus de frais d'itinérance ('roaming'). L'éruption du volcan islandais Eyjafjallajökull en avril a causé pas mal de problèmes à beaucoup d'entreprises, mais pour les opérateurs mobiles, ce fut là une véritable aubaine. Les milliers de voyageurs bloqués des jours durant dans les aéroports ont engendré en effet une forte augmentation du trafic GSM international. Il s'agit de communications onéreuses car ce qu'on appelle les frais d'itinérance sont très élevés.