Bellens: "J'aurais vendu Base beaucoup plus tôt"

Bellens: "J'aurais vendu Base beaucoup plus tôt"

Belgacom n'a pas de problème avec la vente ou non de KPN Belgium à l'une ou l'autre partie. C'est ce qu'a indiqué son patron Didier Bellens lors de la présentation des résultats trimestriels du groupe. "Mais il y a une chose que je ne comprends pas: pourquoi n'ont-ils pas vendu avant la vente aux enchères de la quatrième licence de téléphonie?" Non, le patron de Belgacom Didier Bellens ne voit absolument aucun inconvénient à la vente de KPN Belgium, même si son éternel rival Telenet rachète Base, ou De Persgroep de Van Thillo. "Je me souviens encore de l'époque où l'on disait que KPN allait évincer Belgacom du marché", plaisante le directeur. "Nous devons constater à présent que KPN va disparaître de notre pays."


Luc Windmolders: de KPN chez Van Quickenborne

Luc Windmolders: de KPN chez Van Quickenborne

Luc Windmolders, corporate affairs director chez KPN Group Belgium, devient chef de cabinet du vice-premier ministre et ministre des pensions, Vincent Van Quickenborne (Open Vld).



Artilium joue les prolongations chez KPN Belgique

Artilium joue les prolongations chez KPN Belgique

Artilium, une entreprise brugeoise qui développe des logiciels pour les entreprises télécoms, a prolongé son important contrat conclu avec KPN Group Belgium.


"Déployer le 3G là où il y a une forte concentration d'habitants"

"Déployer le 3G là où il y a une forte concentration d'habitants"

La stratégie 3G de KPN Belgium est basée sur la population plutôt que sur le territoire géographique. Voilà ce qu'a expliqué Bart Vandesompele, le porte-parole de KPN, en marge de la présentation des résultats trimestriels de l'entreprise. Il n'est plus question d'une couverture nationale complète en 2010. KPN Belgium (l'entreprise derrière BASE) a attendu des années avant de déployer le 3G, ce qui lui a valu pas mal de commentaires. "A présent, le marché est vraiment mûr pour le 3G, et le prix de revient de l'infrastructure est descendu à un niveau acceptable", explique Vandesompele.